VOTE | 387 fans

#614 : Les Derniers Mots

Le groupe fait tout pour aider Marshall dans ses temps difficiles. Ils se rendent dans le Minnessota. Ted et Barney font tout pour le faire rire. Chez lui, Marshall rencontre malheureusement  un vieux camarade de classe qui le terrorisait dans sa jeunesse.

 

 

Popularité


4.83 - 6 votes

Titre VO
Last Words

Titre VF
Les Derniers Mots

Première diffusion
17.01.2011

Première diffusion en France
05.11.2011

Photos promo

Photo de l'épisode #6.14

Photo de l'épisode #6.14

Photo de l'épisode #6.14

Photo de l'épisode #6.14

Photo de l'épisode #6.14

Photo de l'épisode #6.14

Plus de détails

Scénaristes : Craig Thomas & Carter Bays
Réalisatrice : Pamela Fryman
Guests : Danny Strong (Trey), Bob Saget (Narrateur), Bill Fagerbakke (Marvin Sr), Suzie Plakson (Judy), Chris Elliot (Mickey), Michael GRoss (Alfred Mosby), Ray Wise (Robin Sr), Robert Michael Ryan (Marvin Jr), harry S. Murphy (Reverend Platt), Bobby Ray Shafer (Oncle Pete), Ned Rolsma (Marcus), Noah James Butler (British General), Caitlin Wehrel (Daphne)

Ted (de 2030) : Les enfants, quand votre meilleur ami perd un proche…

Marshall : Mon père est mort ?

Ted (de 2030) : Vous laissez tout tomber et vous foncez le réconforter. Vous vous retrouvez debout sans la moindre idée de ce qu’il faut dire.

 

Ted, Lily, Barney et Robin sont à l’enterrement du père de Marshall.

Ted : C’est le plus dur moment de la vie de Marshall et je me sentais complètement inutile. Qu’est-ce qu’on peut faire pour vous aider ?

Lily : Ne me regarde pas. Ce matin Marshall a dit : « Je dois aller pisser. » Et j’ai dit : « T’en fais pas bébé, je vais le faire pour toi. » A mi-chemin au toilette, je me suis dit… « C’est insensé ! »

Robin : Et bien, je suis allée à quelques enterrements, je suis une fille vicieuse. Qu’importe ce que Marshall a besoin pour passer ce jour, j’ai tout ce qu’il faut ici.

Ted : Cigarettes, alcool… Est-ce que c’est des pétards ? Bon sang Robin, t’en as en quelque sorte emporté Tijuana dans un sac.

Robin : Cool les intellos !

Lily : La mère de Marshall ne s’est pas assise, n’a pas dormi ou mangé… depuis qu’on est là. Attendez ! C’est peut-être mon rôle ! Je m’occupe de Judy !

Robin : Mais la mère de Marshall te déteste… parce que toutes les deux vous n’êtes pas très proches, non ?

Ted : Joliment dit.

Lily : D’accord, Judy et moi ne sommes pas meilleures amies mais aujourd’hui, qu’importe ce dont elle a besoin, je suis là. Je suis au service de Judy.

Ted : « Au service de Judy ».

Barney : Elle a dit « boutonneux ».

Robin : Vraiment ? A un enterrement ?

Ted : Aucun de nous possède ton… sens élevé de la bienséance. , dealeuse-de-drogue-spécial-sortir-de-cours-des-années-80. On doit se marrer aujourd’hui… c’est sain.

Barney : Attendez un instant ! Aujourd’hui, nous allons faire rigoler Marshall.

Robin : Comment ?

Barney : C’est quoi la seule chose qui… le plie toujours en quatre ?

Ted : Une vidéo sur internet d’un type qui se fait frapper les noix.

Barney : Une vidéo sur internet d’un type qui se fait frapper dans les boules. Exactement ! Donc on va trouver pour notre pote, une vidéo quatre étoiles. Tu cherches : genoux, pieds, rampes, bouches d’incendies et plongeoirs. Moi je couvre battes, raquettes, bâtons de hockeys, clubs de golf et cravaches.

Ted : Et les animaux ?

Barney : Griffes, pattes, ongles, sabots, becs et poings crispés de singe. On peut le faire !

Marshall : Hey, excusez-moi, j’ai laissé mon chargeur… à New York, ma batterie est à plat. Est-ce que quelqu’un aurait…

Robin : Courant ou USB ?

Marshall : Courant. Merci. (Robin sort un chargeur de son sac) Oh…

Lily : Tu as vraiment tout là-dedans ?

Ted : T’es comme Mary Poppins, si son sac magique était… également remplis de drogue.

Robin : « Si » ? Ted, les enfants dans ce film sautent dans un tableau et passent 15 minutes à chasser un renard de dessin animé. « Cuillère pleine de sucre ? » Grandit.

 

Homme : Je suis navré de votre perte, Judy.

Judy : Merci, révérend.

Révérend : Malheureusement, je ne peux pas. Ma fille à Chicago est en train d’accoucher. Mais je vous laisse en de bonnes mains, le second aux commandes, mon fils.

Marshall : Votre fils ?

Révérend : Tu te souviens de Trey. Je vais aller le chercher.

Marshall : Les gars… Trey Platt m’a terrorisé pendant mon enfance. Il était… Il était la brute la plus forte à l’école.

Trey : Ca va Marshall.

Marshall : Salut, Trey. Ca fait longtemps. Je ne savais pas que tu étais devenu révérend.

Trey : Ouais, et bien, l’argent de ton déjeuner a finalement été dilapidé. Je blague !

 

Barney : Marshall Eriksen, tu pourrais utiliser un éclat de rire.

Ted : Yeah ! Cette vidéo est intitulée, « Coach de petite ligue de fait frapper les noix par une ignoble balle et ensuite vomis dans une boite à ordures. » Je t’en dis pas plus, regarde juste.

Barney et Ted : Oh !

Barney : Tu vois ? Parce que… parce qu’il se fait frapper…

Ted : Direct dans les noix. Le petit gros s’est juste enfuit.

Marshall : Je ne peux pas croire que le service funèbre de mon père est dirigé par Trey « La machine à pichnettes » Platt.

Ted : Ce met te mettait des pichnettes ? Est-ce qu’il a pris un escabeau ?

Marshall : Il me le faisait le porter.

 

Trey : Mon père a fait ces questions, il m’a demandé d’aider à créer un thème pour le service, qu’importe. Quels étaient vos derniers mots avec le défunt ? Faible.

Judy : Attends… Mes derniers mots avec Marvin étaient charmants. J’y ai beaucoup pensé.

Frère de Marshall : Moi aussi. Nous sommes allés nous promener dans la neige, et avons eu cette incroyable discussion.

Frère de Marshall 2 : Mon dernier jour avec mon père, il a apprit à mon fils comment faire du skate.

Trey : Et bien, cela ne mène clairement à rien. Merci, papa. Je vais devoir passer le temps avec des blagues, encore.

Judy : « Les derniers mots » à l’air d’être un bon thème. Marshall, tu te souviens de la dernière chose que t’ai dite ton père ?

 

Flash-back

Judy : Au revoir, mon cœur.

Marshall : Au revoir, maman.

Père : Fils, il y a quelque chose que je veux dire avant de partir.

Marshall : Papa ?

Père : Je peux te piquer ce succulent morceau de porc pour le vol ?

Marshall : J’allais faire un sandwich avec papa. Papa, ils n’ont pas de bouffe dans l’avion ?

Père : La bouffe dans les avions c’est à chier.

Fin flash-back

 

 

Marshall : « La bouffe dans les avions c’est  chier ». Ce sont les derniers mots que mon père m’aurait dit. Juste après que je lui ai refusé mon morceau de porc. Bon sang. Attends ! Je me trompe ! Je me trompe, c’était pas ça ! Ils ne trouvaient pas de taxi. Mon père m’a appelé depuis la rue !

 

Flash-back 

Père : Marshall ! On dirait qu’il va pleuvoir ! J’ai pas pu trouver de parapluie dans ton placard ! Tu sais qui pourrait en avoir un ?

Marshall : Et ensuite, et bien, vous voyez, mon père a grandit dans une petite ville, une autre génération. Donc parfois, pas méchamment, il disait des trucs comme…

Père : Les Coréens dans ton couloir ! Les Coréens sont un peuple digne de confiance et généreux !

Marshall : Papa…

Père : Je te parie qu’un de ces coréens a un parapluie ! Pourquoi pas, ils sont coréens !

Fin flash-back

 

 

Marshall : Les derniers mots de mon père étaient une série… de vieux stéréotypes raciaux.

Robin : tout ça c’était vraiment gentil !

Lily : Ouais ! C’est du racisme positif !

Marshall : C’est pire que le morceau de porc.

Barney : Ce prochain clip est intitulé « Le type qui joue de la cornemuse se fait frapper dans les noix par des mouettes volant à basse altitude. »

Ted : Voyons ce que ça donne.

Barney : Ca arrive… Parce qu’il s’est fait frapper droit dans les noix.

Ted : Et ensuite le petit gros perd son maillot de bain.

Barney : Tombé, son maillot est tombé d’un coup.

Marshall : Non, attends, je me trompe. Ce n’était pas ça. Il ne pouvait pas trouvé de taxi, donc je suis descendu.

 

Flash-back

Marshall : Tu avais raison. Les Kangs ont, en fait, un parapluie.

Père : Bien sûr qu’ils en ont.

Judy : Au revoir, mon cœur.

Marshall : Au revoir, maman.

Père : Fiston, je voulais juste te donner un petit conseil. Loues Crocodile Dundee III. Je l’ai vu sur le câble la nuit dernière. Ca tient tout à fait la route.

Fin flash-back

 

 

Marshall : Crocodile Dundee III est le deuxième meilleur film de la Croc-trilogie donc peut-être que je peux vivre avec ça. Oh, désolé, mon téléphone est chargé.

Homme : J’ai entendu que vous étiez une femme qui pouvait obtenir des choses.

Robin : Je suis connue pour ma capacité à trouver certains objets de temps en temps.

Homme : J’ai besoin de vodka et de carte à jouer cochonnes.

Robin : Je m’occupe de vous.

Marshall : Bon sang.

Lily : Qu’est-ce que c’est ?

Marshall : J’ai un message vocal de mon père.

Lily : Tu as un message vocal de ton père ?

Robin : Comment ?

Marshall : Mon téléphone était à court de batterie, alors il a du m’appeler le jour où il…

Lily : Bébé, ça va ?

Marshall : Je tiens dans ma main les derniers mots que mon père me dira jamais. Je vais appuyer sur play.

Robin : Qu’est-ce qui ne va pas ?

Marshall : Et si c’était pire que Crocodile Dundee III ? Je ne peux pas faire ça. Je peux pas… Ma mère est sur le point de s’effondrer. Je vais…

Lily : Attends, bébé. Je m’en occupe. Laisse-moi.

Lily embrasse Marshall et s’éloigne.

Robin : Tu devrais l’écouter. Ne te mets pas trop de pression.

Ted : Elle a raison. Je veux dire, cette idée que les derniers mots de quelqu’un doivent être profonds et sensés ? Je veux dire, qui peut vivre jusqu’à ça ?

Barney : Exactement. Tous ces « fameux derniers mots » que ces gens ont dit ? Ils sont tous inventés, comme le type patriotique, Nathan Hale, Soldat de l’armée continentale pendant la révolution américaine en troisième année d’histoire ?

 

Flash-back

Nathan Hale : Mon seul regret n’est d’avoir qu’une seule vie à perdre pour mon pays.

Fin flash-back

 

 

Barney : Tu sais c’était quoi ses derniers mots ?

 

Flash-back

Nathan Hale : Je pisse dans mon pantalon !

Fin flash-back

 

 

Barney : Histoire vraie.

Robin : Pour dire, les derniers mots sont dépassés.

Ted : Regardes, penses ainsi : Tu dois entendre la voix de ton père une dernière fois.

Marshall : Je devrais aller écouter ça… Seul, je reviens.

Marshall se met à l’écart.

Femme : J’ai entendu que tu pourrais avoir…

Robin : T’as bien entendu. Je me fais une réputation. Alors de quoi t’as besoin mama ? Viens par là.

Robin s’éloigne avec la femme.

Lily, qui revient : Ecoutez ce qui viens de se passer.

 

Flash-back

Lily : Judy, tu as besoin d’une pause ? Je serais heureuse de cuisiner un peu.

Judy : Tu penses que ta cuisine New-Yorkaise de snob est meilleure que la mienne ! Admets-le ! Vas-y Lily, pourquoi ne pas préparer un lot de tes sushis tofu petit pain fantaisie ! Et t’étouffer avec !

Fin flash-back

 

 

Ted : Ca va ?

Lily : Ecoutes !

 

Flash-back

Judy : Je vais aller faire une sieste.

Fin flash-back

 

 

Lily : Judy dors enfin et c’est grâce à moi ! Je suis la pute de Judy ! Ouais !

Ted : Mais cette journée est difficile pour toi aussi. T’es sûre que tu peux encaisser tout ça ?

Lily : Robin m’a donné une petite pilule orange. Je sais pas ce qu’il y a dedans, mais les choses ont l’air d’être assez flottantes maintenant.

Robin : Restes hydraté.

Marshall revient.

Barney : Donc ?

Marshall : Je n’ai pas pu écouter. Les mecs, c’est dur.

Lily : On sait, bébé. Mais tu te demanderas toujours si tu ne le fais pas. Ton père t’aimait. Ca n’a presque pas d’importance ce qu’il a dit.

Barney : Ca n’en a pas, c’est vrai.

Marshall : Les gars, et si… seigneur pardonnes-moi… tout vos pères mourraient maintenant ? Quels seraient leurs derniers mots ? Sérieusement ?

Ted : Je sais pour moi. Quand j’étais à Cleveland, le mois dernier, je suis allé visiter mon père à sa… garçonnière d’après divorce.

 

Flash-back

Père : C’était marrant de traîner avec toi ce soir, T-Dawg.

Ted : Je suis si heureux que nous pouvions parler de notre vie sexuelle maintenant. C’est tout à fait une amélioration.

Père : J’ai couché avec une jeune femme la semaine dernière Donna Bromstead.

Ted : Mon rencard de promo ?!

Père : Jusqu’où t’es allé, T-Dawg ?

Ted : Je dois partir.

Fin flash-back

 

 

Marshall : Est-ce que t’aimerais que ce soit les derniers mots de ton père ?

Ted : Ca pourrait l’être. Le mari de Donna Bromstead est un flic.

Marshall : Avocassé. Lily ?

 

Flash-back

Lily décroche le téléphone.

Lily : Salut.

Voix : Lily, c’est papa. Ecoutes, je suis en quelque sorte en prison pour ne pas avoir payé d’impôts ces 25 dernières années. Mais du bon côté, j’ai inventé un super jeu de plateau. « Evasion fiscale » de 6 à 10 ans. Ce qui est ironiquement, ce que je pourrai prendre. Laisses tomber, ma citrouille, j’ai besoin de 15 000 dollars.

Lily : Je vous ai eu. Laissez un message après le bip. Nous vous rappellerons.

Fin flash-back

 

 

Marshall : Avocassé. Robin ?

 

Flash-back

Père : Et si, malgré la déception sans fin que tu m’as causé, je prie pour que finalement ce soit l’année où tu réussisses quelque chose de signification réelle. J’adorerai arrêter de mentir à mes amis à propos de toi qui est dans le coma. Quoi qu’il en soit, joyeux anniversaire, RJ.

Fin flash-back

 

 

Robin : C’est affreux. Non, voilà la partie affreuse.

 

Flash-back

Robin : Tu t’es souvenu de mon anniversaire !

Fin flash-back

 

 

Marshall : Avocassé. Maintenant, pouvons-nous tout simplement admettre ces derniers mots sont, en fait, important.

Tous : Oui.

Barney : J’ai toujours pensé que c’était dur de ne pas connaître mon père, mais… maintenant, je réalise qu’au moins je n’aurai jamais à souffrir comme ça. Notre prochaine vidéo s’appelle « Berger allemand active un canon de balle de tennis pendant qu’un gros gamin sirote une boisson énergétique ».

Marshall : Barney, s’il te plait c’est… Plus de vidéos, Ok ? J’ai juste besoin d’une minute.

Marshall s’isole.

Judy : Ok, qui est responsable ? Qui a bourré Cousine Daphné ? Elle a 15 ans.

Robin : Ils grandissent vite par ici.

Barney : Je vous rends votre numéro de téléphone.

Robin : Judy, je…

Lily : Je l’ai fait.

Judy : Quelle excuse as-tu pour ça ?

Lily : Je viens de New-York. On trouve que bourrer les mineurs c’est amusant.

Judy : Il n’y a rien de marrant à bourrer les mineurs. Tu devrais avoir honte, Lily ! Honte ! (Elle mange dans un plat) Sapristi, c’est savoureux.

Lily : Cette salade est le premier plat qu’elle ai mangé en deux jours. Bien sûr, c’est essentiellement du fromage, mayonnaise et gelée d’haricot, mais ça compte.

Ted : Au moins quelqu’un aide. On n’a pas fait rigoler Marshall une seule fois.

Barney : Lui montrer des vidéos de types se faisant frapper les noix n’a pas changé grand chose. Je suis juste stupide.

Ted : Stupide.

Barney : Ce qu’on doit faire, c’est se frapper l’un l’autre les noix.

Ted : Oui. Rien ne vaut l’immédiateté du théâtre en direct. Mais lequel d’entre nous va se prendre ce coup ? (Barney donne un coup de genou dans les parties intimes de Ted) Alors c’est tout ? Pas de discussion ?

Marshall : Je ne vais pas écouter. « Loue Crocodile Dundee III » sont les derniers mots que mon père m’ai jamais dit et je pense que je peux vivre avec ça.

Ted : Est-il en train de rire ?

Ted (de 2030) : Marshall pensait vraiment qu’il pouvait vivre avec ça. Jusqu’à la cérémonie commémorative.

 

Judy : Ma dernière discussion avec Marvin était si belle.

Ted (de 2030) : Les histoires racontées de sa mère et ses frères étaient parfaites.

Frère : Puis il a retiré mon fils pleurant de la glace. Il m’a fait un câlin et dit, « Champ, ça n’a pas d’importance si tu tombes une fois de temps en temps ».

Frère 2 : Et comme nous nous promenions, un petit cerf est apparu sur le chemin. Elle sauta jusqu’à papa et commença à manger… au milieu de sa main.

Judy : Et il m’embrassa et me dit…

Frère : « Je serais toujours fier de toi. »

Frère 2 : « La vie est un cadeau. »

Judy : « Tu sais, ma belle… je suis l’homme le plus chanceux. »

Barney : Faible.

Ted : Ces histoires sont nulles.

Robin : Ces histoires sont nulles. Ca fait pas le poids face à ton truc de Crocodile Dundee.

Lily : T’es le suivant, bébé.

Marshall : J’ai besoin d’air.

Marshall sort suivis par Lily, Barney, Ted et Robin.

Lily : Bébé, ça va ?

Marshall : Je dois l’écouter. C’est un appel de poche. C’est rien.

Lily : Donc c’est un appel de poche. Tu as temps de beaux souvenirs avec ton père. Qui s’inquiète du dernier ?

Tous : Elle a raison. Ton père était hilarant.

Marshall : Vous ne comprenez pas ? Aucun de vous. Mon père était mon héros. Et c’était mon professeur. Et mon meilleur ami. Il passait toujours au travers pour moi. Et maintenant il est parti. Et il me laisse avec quoi ? Merci beaucoup Mon Dieu ! Merci ! Tu as pris mon père, le meilleur homme que j’ai jamais connu, et tu l’a arraché de cette Terre, bien trop jeune ! Et il ne pourra jamais rencontrer nos enfants, Lily. Mais on a ce message vocal. Merci beaucoup pour le message vocal ! C’est un grand réconfort ! Parce que quand je commence… à me sentir seul, ou même… peut-être un peu arnaqué… au moins j’ai le son de sa poche pour me consoler. C’est injuste. Une vie humaine entière… qui se termine sans raison, et… qu’est-ce qu’il nous reste ?

Voix : On dirait que je t’appel depuis presque 5 minutes. A quoi ressemble le son de ma poche ? Désolé pour ça copain. Bref, ta mère et moi avons passé un si bon moment en ta compagnie. Je t’aime.

Lily : On dirait que ton père est venu grâce à une dernière fois.

Marshall : « Je t’aime. » Les derniers mots de mon père pour moi était « Je t’aime ».

Voix : Ooh, et laissez-moi savoir si vous trouvez ma crème pour les pieds. Cette chose champignon agit de nouveau.

Marshall : « Je t’aime. » Les derniers mots de mon père pour moi était « Je t’aime ».

Tous : Oui, oui, ils ont été. On l’a entendu. Fort et clair.

Marshall : Salut papa.

Ted (de 2030) : Alors Marshall s’est finalement levé pour parler. Le plus drôle, si…

Marshall : Puis mon père m’a dit les derniers mots qu’il ne m’ait jamais dit : « Loue Crocodile Dundee III. Je l’ai attrapé sur le câble la nuit dernière et il tient tout à fait en place. »

Ted (de 2030) : Il a décidé de garder Marvin réel derniers mots juste pour lui.

Judy : Merci.

Lily : Pour quoi ?

Judy : Je sais ce que vous avez fait aujourd’hui. Et j’en avais vraiment besoin.

Lily : Tous le temps.

Judy : Cette robe fait de vous une putain de Kansas City. Désolée, ma cher. Une petite dernière.

 

Marshall, Lily, Ted, Barney et Robin sont chez Judy.

Marshall : Oh, man. J’ai dû louer Crocodile Dundee III.

Ted : Bon, sérieusement, comment fais-tu ça ?

Marshall : Merci. Je reviens tout de suite. Et si je ne reviens pas, eh bien, ce sont mes derniers mots à vous tous. Je vous aime vraiment, vraiment, vraiment les mecs. Maintenant, je vais déposer un diable.

Ted (de 2030) : Les derniers mots c’est beaucoup de pression, les enfants.

 

Ted téléphone.

Ted : Salut, papa.

Lily téléphone également.

Lily : Salut, papa.

Robin appelle son père.

Robin : Salut, papa.

Barney téléphone à sa mère.

Barney : Salut, maman. Je suis prêt à rencontrer mon père.

 

FIN

Ted from 2030: Kids, when your best friend loses someone...

Marshall: My dad's dead?

Ted from 2030: ...you drop everything and rush to his side only to find yourself standing there with no idea what to do or say.

 

At Marvin's funeral

Ted: This is the toughest time in Marshall's life and I feel absolutely useless. What can we do to help?

Lily: Don't look at me. This morning Marshall said, "I have to pee." And I, "Don't worry, baby, I'll do it for you." Halfway through the pee, I'm, like, "This doesn't even make sense!"

Robin: Well, uh, I've been to a couple funerals, so I know my role: I'm Vice Girl. Whatever Marshall needs to get through this day, I got it right here.

Ted: Cigarettes, alcohol... Are these firecrackers? My God, Robin, you somehow crammed Tijuana into a purse.

Robin, hushing: Be cool, nerds!

Lily: Marshall's mom hasn't eaten, slept or sat down since we got here. Wait! That can be my role! I'll take care of Judy!

Robin: Yeah, but doesn't Marshall's mom hate you--the fact that you two aren't very close?

Ted, whispering: Sweet save.

Lily: Okay, yes, Judy and I aren't besties, but today, whatever she needs, I'm there. I'm on Judy duty.

Ted: "Judy duty."

Barney: She said "doody."

Robin: Really, guys? At a funeral?

Ted: Uh, okay, while not all of us possess your lofty sense of decorum, Drug-DealerFrom-An-'80s-After-School-Special, we have to laugh today. It's healthy.

Barney: Wait a minute! Today, we are gonna make Marshall laugh.

Robin: How?

Barney: Ted, what's the one thing that always cracks him up?

Ted: Internet footage of a guy getting hit in the nuts.

Barney: Internet footage of a guy getting hit in the nuts, exactly! So we are gonna get our bro a four-star nad rattler. You search knees, feet, banisters, fire hydrants and diving boards, and I'll cover bats, rackets, hockey sticks, golf clubs and riding crops.

Ted: What about animals?

Barney: Uh... Claws, paws, talons, hooves, beaks and clenched monkey fists. We can do this!

Marshall: Hey, guys, sorry, uh... I left my charger back in New York, so my phone's out of juice. Does anyone have...?

Robin: Outlet or USB?

Marshall: Uh, outlet. Thank you. Oh...

Lily: Wow, you really do have everything in there, don't you?

Ted: You're like Mary Poppins, if her magic purse was also filled with drugs.

Robin:  "If"? Ted, the kids in that movie jumped into a painting and spent 15 minutes chasing a cartoon fox. "Spoonful of sugar..."? Grow up.

 

Reverend: I'm so sorry for your loss, Judy.

Judy: Thank you, Reverend.

Reverend: Unfortunately, I can't. My daughter in Chicago just went into labor. But I'm leaving you in the capable hands of my second-in-command: my son.

Marshall: Your son?

Reverend: Oh, you remember Trey. I'll go grab him.

Marshall: Guys... Trey Platt terrorized me growing up. He was, he was the toughest bully in school.

Trey: 'Sup Marshall.

Marshall: Hello, Trey. Long time. Mm-hmm. I was not aware that you had become a reverend.

Trey: Yeah, well, your lunch money finally ran out. Kidding!

 

Barney: Marshall Eriksen, you could use a laugh.

Ted:  Yeah! This video is entitled, "Little League Coach Gets Hit in the Nuts by a Foul Ball and Then  Vomits in a Garbage Can." I don't wanna give anything away. Let's just watch.

(bat connects with ball, man groans, vomits)

Barney & Ted: Oh!

Barney: See? 'Cause, 'cause he got hit...

Ted: ...right in the nuts,

Barney & Ted: The fat kid just runs away.

Marshall: Trey Platt. I can't believe my father's funeral service is being led by Trey "The Noogie Machine" Platt.

Ted: That guy gave you noogies? What, did he carry a stepladder?

Marshall:  He made me carry it.

 

Trey: So, my dad has these questions he asks to help create a theme for the service, or whatever. Question one: "What were your last words with the deceased?" Lame. Question two:

Judy: Wait... My last words with Marvin were lovely. I've been thinking about them a lot.

Marshall's brother #1: Me, too. We went for a hike in the snow and had this amazing talk.

Marshall's brother #2: My last day with Pop, he taught my son how to skate.

Trey: Well, this is clearly yielding nothing. Thanks, Dad. Guess I'll have to fill the time with some jokes... again.

Judy: "Last words" seems like a good theme. Marshall, do you remember the last thing your father said to you?

[FLASHBACK]

Judy: Bye, sweetie.

Marshall: Bye, Mom.

Marvin: Son, there's something I want to say before I leave.

Marshall: Yeah, Dad?

Marvin: Could I snag that extra pork chop for the flight?

Marshall: I was gonna make a sandwich with that, Dad. Dad, don't they have food on the plane?

Marvin: Yeah, but plane food is ass.

[END OF FLASHBACK]

Marshall: "Plane food is ass." Those are the last words my father will ever say to me. Right after I denied the man a pork chop. Oh, God. Wait! I'm wrong! I'm wrong! That wasn't it! They couldn't find a cab so my dad called up from the street.

[FLASHBACK]

Marvin: Marshall! Looks like rain out here! I couldn't find an umbrella in your closet! You know who probably has an umbrella?

Marshall: And then, well, see, my dad grew up in a small town, in another generation, so sometimes - totally well-meaningly - he'd say stuff like...

Marvin: The Koreans across the hall! Hey, the Koreans are a trustworthy and generous people!

Marshall: Dad...

Marvin: I betcha one of the Koreans has an umbrella! Heck, they're Koreans!

[END OF FLASHACK]

Marshall: My dad's last words to me were a string of odd racial stereotypes.

Robin: All that stuff was really nice!

Lily: Yeah! It's positive racism!

Marshall: This is worse than the pork chop.

Barney: This next clip is entitled, "Guy Playing Bagpipes Gets Hit in the Nuts by Low-Flying Seagull"

Ted: Let's see what happens.

Barney: Here he comes... Oh! Oh! 'Cause he gets hit right in the nuts.

Ted: And then the fat kid loses his swim trunks.

Barney: Fall off. Shorts just fall right off.

Marshall: No, wait-- I'm wrong. That wasn't it. They couldn't find a cab, so I went down there.

[FALSHBACK]

Marshall: Hey, you were right. The Kangs did, in fact, have an umbrella.

Marvin: Of course they did.

Judy: Bye, sweetie.

Marshall: Bye, Mom.

Marvin: Hey, son, I just want to leave you with a little advice. Rent Crocodile Dundee III. I caught it on the cable last night. It totally holds up!

[END OF FLASHBACK]

Marshall: Crocodile Dundee III is the second-best of the Croc trilogy, so maybe I can live with that. (cell phone beeps) Oh, sorry, my phone's charged.

Man: I, uh, I hear you're a woman who can get things.

Robin: I've been known to locate certain objects from time to time.

Man: I need vodka and dirty playing cards.

Robin: I got ya.

Marshall: Oh, my God.

Lily: What is it?

Marshall: I have a voice mail from my dad.

Lily: You have a voice mail from your dad?

Robin: How?

Marshall: My phone's been out of juice, so he must've called me the day the he, uh...

Lily: Baby, are you okay?

Marshall: I hold in my hand the last words my father will ever say to me. I'm gonna hit play.

Robin: What's wrong?

Marshall: What if it's worse than Crocodile Dundee III? I can't do this. I can't... My mom is about to collapse. I'm gonna...

Lily: Wait-- no, no, baby... Baby, I got it. Let me.

Robin: You should listen to it. Just don't put too much pressure on it.

Ted: She's right. I mean, this idea that someone's last words have to be profound and meaningful?  I mean, who can live up to that?

Barney: Exactly. All those "famous last word" people supposedly said? They're all made up. Like that patriotic dude, Nathan Hale, from third-grade history?

[FLASHBACK]

Nathan Hale: My I only regret is I have but one life to lose for my country.

[END OF FLASHBACK]

Barney: You know what his real last words were?

[FLASHBACK]

Nathan Hale: I'm peeing my pants!

[END OF FLASHBACK]

Barney: True story.

Robin: The point is, last words are overrated.

Ted: Look, think of it this way: you get to hear your dad's voice one last time.

Marshall: I should go listen to this... alone, okay? I'll be back.

(Marshall steps away)

Woman: Hey, so, um, I heard you might have...

Robin: You heard right. (whispering :) I'm getting a reputation. So, what you need, mama? Come here.

(Robin walk away with the woman)

Lily: Guys, listen to what just happened.

[FLASHBACK]

Lily: Judy, do you need a break?  I'm happy to cook for a while.

Judy: You think your snobby New York cooking is better than mine-- admit it! Well, go ahead, Lily, why don't you just whip up a batch of your fancy tofu sushi bagels! And choke on them!

[END OF FLASHBACK]

Ted: Whoa. Are you okay?

Lily: Listen!

[FLASHBACK]

(Judy yawns)

Judy: I'm gonna go take a nap.

[END OF FLASHBACK]

Lily: Judy's finally sleeping and it's all because of me! Guys, I have a role: I'm Judy's bitch! Yeah!

Ted: Well, but this day is tough on you, too. You sure you can absorb all that?

Lily: Yeah! Robin gave me a little orange pill from her purse. I don't know what's in it, but things are flowin' pretty smooth right now.

Robin: Hey, stay hydrated.

(Marshall comes back)

Barney: So?

Marshall: I couldn't listen to it. Guys, this is hard.

Lily: We know, baby. But you'll always wonder, if you don't. Your dad loved you. It almost doesn't matter what he said.

Barney: It doesn't. That's true.

Marshall: Guys, guys, what if-- God forbid-- all of your dads died right now? What would their last words to you have been? Seriously.

Ted: I know mine. When I was in Cleveland last month, I went to visit my dad at his... post-divorce bachelor pad.

[FLASHBACK]

Ted's dad: Been fun bro-ing out with you tonight, T-Dawg.

Ted: Yeah... so glad we can we can talk about our sex lives now. That's totally an improvement.

Ted's dad: I hooked up with a younger woman the other week-- Donna Bromstead.

Ted: My prom date?!

Ted's dad: How far did you get, T-Dawg?

Ted: I have to go.

[END OF FLASHBACK]

Marshall: How would you like those to be your father's last words?

Ted: Well, they might be. Donna Bromstead's husband is a cop.

Marshall: Lawyered. Lily?

[FLASHBACK]

(phone ringing)

Lily: Hello.

Lily's dad: Lily, it's Dad. Listen, I'm sort of in jail for not paying taxes for the last 25 years. ut bright side, I thought of a great new board game. "Tax Evasion", ages six to ten. Which is, ironically, what I might be looking at. Anyway, Pumpkin, I need $15,000.

Lily: Fooled ya. Leave a message after the beep. We'll get back to ya. Beep.

[END OF FLASHBACK]

Marshall: Lawyered. Robin?

[FLASHBACK]

Robin's dad: And so, despite the endless disappointment you've caused me, I pray that this will finally be the year you achieve something of actual significance. I'd love to stop lying to my friends about you being in a coma. Anyway, the point is, happy birthday, RJ.

[END OF FLASHBACK]

Ted: That's awful.

Robin: No, here's the awful part.

[FLASHBACK]

Robin: You remembered my birthday!

[END OF FLASHBACK]

Marshall: Lawyered. Now can we all just admit that last words are, in fact, a big deal?

Everyone: Yes.

Barney: Man, I always thought I had it rough not really knowing my dad, but... now I realize at least I'll never have to suffer like this. Our next video is called "German Shepherd Activates Tennis Ball Cannon While Fat Kid Sips Energy Drink."

Marshall: Barney, please, Barney! It's... No more videos, okay? I just need a minute.

Judy: Okay... okay, who is responsible for this? Who got Cousin Daphne drunk? She is 15 years old.

Robin: Whoa, they grow big out here.

Barney: And here's your phone number back.

Robin: Judy, I...

Lily: I did it.

Judy: What possible excuse could you have for this?

Lily: I'm from New York. We think getting minors drunk is funny.

Judy: There's nothing funny about getting minors drunk! You should be ashamed, Lily! Ashamed! Mmm! Oh, cripes, that's tasty. Mmm! Mmm!

Lily: That salad's the first food she's eaten in two days. Sure, it's mostly cheese, mayonnaise and jelly beans, but it counts.

Ted: Well, at least someone's helping. We haven't made Marshall laugh once.

Barney: Yeah. Showing videos of guys getting hit in the nuts wasn't going to do anything. I'm just stupid.

Ted: Stupid.

Barney: What we need to do is hit each other in the nuts.

Ted: Yes. Nothing beats the immediacy of live theater. But which one of us is going to take the hit?(Barney hits Ted in the nuts) So that's it? No discussion?

Marshall: I'm not going to listen. "Rent Crocodile Dundee II" are the last words that my father will ever say to me, and I think I can live with that.

Ted: Is he laughing?

Ted from 2030: Marshall really did think he could live with that. That is, until later, at the memorial service.

 

Judy: My last talk with Marvin was so lovely.

Ted from 2030: The stories his mother and brothers told were so perfect.

Marshall's brother #1: Then he picked my crying son up off the ice. He gave him a hug and said, "Champ, it doesn't matter if you fall down once in a while."

Marshall's brother #2: And as we hiked, a little deer appeared on the path. She hopped over to Dad and started eating-- right out of his hand.

Judy: And then he kissed me and he said...

Marshall's brother #1: "I will always be proud of you""

Marshall's brother #2: "Life is such a gift."

Judy: "You know something, gorgeous, I'm the luckiest man alive."

Barney, his voice breaking: Lame.

Ted: These stories suck.

Robin: Doesn't hold a candle to your Crocodile Dundee thing.

Lily: You're up next, baby.

Marshall: I just need some air.

Lily: Baby, are you okay?

Marshall: I have to listen to it. It's a pocket dial. It's nothing.

Lily: Hey, so it's a pocket dial. You have so many great memories with your dad. Who cares about the last one?

Barney: She's right. Your dad was hilarious.

Marshall: You guys don't get it, okay? None of you do. My dad was my hero. And he was my teacher. And he was my best friend. He always came through for me. And now he's just gone. And what am I left with? (scratchy electronic sounds) Thanks a lot, God! Thank you! You took my father, the greatest man that I have ever known, and you ripped him off this Earth, way too young! And he'll never get to meet our kids, Lily. (scratchy sounds continue) But we got this voice mail. Thank you so much for the voice mail! It's a great comfort! 'Cause whenever I'm starting to feel lonely or sad, or-- or you know what, or maybe a little bit cheated, at least I got the sound of his pocket to console me. How is this fair? You know, like, an entire human life and it just ends for no reason, and... and what are we left with?

(scratchy sounds continue)

Marvin's voice: Marshall? Oh, looks like I've been calling you for almost five minutes. How's my pocket sound? (laughing) Oh, sorry about that, buddy. Um, anyway, your mom and I had such a great time seeing you. I love you.

Lily: Looks like your dad came through one last time.

Marshall: "I love you." My father's last words to me are "I love you."

Marvin's voice: Ooh, and let me know if you find my foot cream. That fungus thing is acting up again.

Marshall: "I love you." My father's last words to me are "I love you."

Everyone: Yes. Yes, they were. We heard it. Loud and clear.

Marshall: Bye, Pop.

Ted from 2030: So Marshall finally got up to speak. Funny thing, though...

Marshall: Then my father said the last words that he'll ever say to me: "Rent Crocodile Dundee III. I caught it on the cable last night and it totally holds up."

Ted from 2030: He decided to keep Marvin's real last words just for himself.

Judy: Thanks.

Lily: For what?

Judy: I know what you've been doing today. And I really needed it.

Lily: Any time.

Judy: That dress makes you look like a Kansas City whore. Sorry, dear. Last one.

 

At Judy's

Marshall: Oh, man. I should have rented Crocodile Dundee III.

Ted: Okay, seriously, how are you doing that?

Marshall: Thanks. I'll be right back. And if I don't come back, well, then these are my last words to you all. I really, really, really love you guys. Now I'm going to go drop a deuce.

Ted from 2030: Last words-- it's a lot of pressure, kids.

 

Ted is making a phone call

Ted: Hi, Dad.

 

Lily is also making a phone call

Lily: Hi, Dad.

 

Robin is calling her dad.

Robin: Hi, Dad.

 

Barney is calling his mother.

Barney: Hey, Mom. I'm ready to meet my dad.

 

[END]

Kikavu ?

Au total, 71 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

caskett64 
05.10.2020 vers 14h

hazalhia7 
01.05.2020 vers 12h

bibifanser 
11.03.2019 vers 15h

Kassandr4 
24.01.2019 vers 22h

s1988 
09.12.2018 vers 11h

laurora34 
22.11.2018 vers 14h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

HypnoCup
Ne manque pas...
Activité récente

Photo du Mois
Hier à 20:50

Survivor
Hier à 20:49

Réplique du mois
Hier à 20:49

Qui choisir ?
Hier à 20:49

Calendriers
01.01.2021

Alyson Hannigan
29.12.2020

Jason Segel
29.12.2020

Photos
28.12.2020

Cobie Smulders
28.12.2020

Josh Radnor
28.12.2020

Actualités
Janvier - joyeuse année!!!

Janvier - joyeuse année!!!
Janvier... Enfin 2021, espérons que cette année annonce la fin de la pandémie. Je vous souhaite tout...

Joyeux Noël!

Joyeux Noël!
A tous ceux qui passent sur le quartier, un très joyeux noël!  Profitez de cette belle journée avec...

sondage saison 9

sondage saison 9
Avec un peu de retard, le sondage sur les évènements marquants de la saison 9 est arrivé...  Cette...

La série quitte Netflix !

La série quitte Netflix !
La série quitte le catalogue de Netflix le 31 décembre 2020. Jusque là la série reste disponible sur...

Décembre 2020 - saison 9

Décembre 2020 - saison 9
Décembre... C'est la fin d el'année et donc la dernière saison de la série qui est à l'honneur, la...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

grims, Avant-hier à 17:23

Comme il y a de l'amour dans l'air en ce moment le quartier Outlander vous propose un concours wallpapers St Valentin !

grims, Avant-hier à 17:23

Venez vous inscrire !!!

bloom74, Avant-hier à 18:23

Pour celles et ceux qui n'aurai pas encore voter pour le thème Supernatural, je vous attends dans les préférences. D'avance merci.

choup37, Avant-hier à 19:12

Voté bloom, une préférence pour le premier

ShanInXYZ, Hier à 17:04

Nouveau thème dans Voyage au centre du Tardis, votre famille favorite et n'oubliez pas de voter pour le concours d'affiches

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site