VOTE | 389 fans
Rejoins notre web-communauté pour une expérience sans pubs ! C'est fun et gratuit ;-) Inscription

#304 : Le Combat de Coqs

Lily veut présenter un homme à Robin mais les autres insistent sur le fait qu’il y a un « mais » car tout le monde commence par présenter la personne par ses qualités et non par ses défauts.. Et ce « mais » n’est pas des moindre pour Robin. Barney et Ted ne sont pas d’accord sur lequel d’entre eux a le plus de « jeu », ce qui va entraîner un petit pari.

Popularité


4.86 - 7 votes

Titre VO
Little boys

Titre VF
Le Combat de Coqs

Première diffusion
15.10.2007

Première diffusion en France
12.02.2009

Diffusions

Logo de la chaîne CBS

Etats-Unis (inédit)
Lundi 15.10.2007 à 00:00

Plus de détails

Scénario : Kourtney Kang
Réalisation : Pamela Fryman
Guests : Brad Rowe (Georges), Janet Varney (Stacey Gusar), Nicholas Roget-King (Doug), Olivia Howard Bagg (Robin à 11 ans)

En 2030, Ted raconte à ses enfants un samedi soir à New York.

A l’appart, le groupe lance des olives dans la bouche de Marshall en les comptant … 100 ! 

Lily parle d’un garçon qu’elle verrait bien avec Robin. Elle cite ses qualités mais Ted demande le « mais » car il y a toujours un gros défaut qu’on ne dit pas, il se rappelle des filles avec qui on a voulu le casé et des « mais » que ses amis ne lui ont pas dit. Ted lui fait avouer le « mais ». Il a un enfant. Les autres sont surs qu’elle va dire non car elle n’aime pas les enfants, elle réfute. Elle accepte. Robin demande quel est son « mais ». Chacun pense à un « mais » mais au final, ils lui disent qu’elle n’en a pas. 

Au bar, Barney rejoint Ted et lui donne un bandeau de pirate, moyen de draguer les filles. Il lui explose sa théorie.  

Dans la rue, Robin et Georges sont à leur rencard. Après, elle rejoint Lily, Georges lui plait beaucoup. Mais elle a dit qu’elle était pressée de le rencontrer l’enfant.  Lily essaie de la rassurer sur l’enfant. Elle se demande pourquoi il a la garde, Lily lui dit qu’il l’a voulu. 

Au bar, Ted pense qu’il a plus de jeu que Barney et inversement. Marshall revient des toilettes et est étonné de les voir là. Il a fait des blagues érotiques dans les toilettes, pensant que c’était Ted. Barney demande à Marshall qui a le plus de jeu, il ne répond aucun car sinon ils seraient mariés, comme lui. Mais Barney réfute son hypothèse car ca fait onze ans qu’il est avec Lily. Marshall pense qu’il peut les aider et surtout il ne veut pas être mis de côté. Barney pense que c’est lui car il a une longue liste, Marshall leur montre ses phrases « chocs » pour draguer. Mais pour Ted, il ne faut pas voir la quantité mais la qualité. Barney le met au défi. Ils choisissent une fille. Barney y va tandis que Marshall parle toujours de ses  conquêtes. La fille gifle Barney, il a déjà couché avec elle, donc il a gagné. Ted dit que non et il commence. Le gars des toilettes revient et donne son numéro à Marshall. Marshall est content, il a du jeu. 

Chez Georges, ils dinent et parlent d’enfant. Robin dit qu’elle aime les enfants mais finit par craquer car elle s’emmêle les pinceaux. Elle avoue qu’elle ne les aime pas. Ca ne le dérange pas, ils décident d’aller lentement.  

Un jour, le garçon rentre alors que Robin est seule. Affolée, elle appelle Lily qui la rassure. Elle discute avec le garçon puis lui fait des céréales mais ils ne sont pas d’accord de la façon de les faire. Il la trouve plutôt cool. 

Pendant ce temps, Ted sort avec la fille du bar et ça se passe très bien. Marshall arrive en leur montrant un chiffre : le nombre de fois qu’il a fait l’amour avec Lily, ce qui est supérieur à celui de Ted ou de Barney. Barney pense que cela ne compte pas, Ted pense que ça compte … pour une seule fois ! Marshall s’en va. Barney réattaque Ted, il lui donne sa bénédiction en lui disant qu’il était passé par là avec ses maladies … Ted dit qu’il s’en fiche mais il n’arrive pas à boire dans le verre de Barney.

A l’appart, Robin arrive, elle est contente car les enfants l’adorent. Lily est contente mais Robin va le quitter avant qu’il ne soit trop tard mais Lily pense que c’est trop tard car Doug a dessiné lui et sa nouvelle maman à l’école. Mais Robin ne pense pas que ce soit elle. Lily la psychanalyse sur ses relations avec les hommes, comme avec ce garçon. 

Au bar, tout le monde dit que le dessin la représente. Lily lui conseille de rompre aussi avec l’enfant. 

Chez la fille du bar, ils sont prêts à s’embrasser mais Ted voit des petits Barney partout sur elle, ce qui rebute Ted. 

Chez George, Robin arrive et « rompt » avec Doug. Mais avant il lui lit un poème sur sa nouvelle maman. Comprenant que c’est sa première « rupture », elle lui sort tous les clichés pour un vrai couple ! Quelqu’un frappe, elle ouvre et découvre une jeune femme qui a des grandes boucles d’oreille, comme sur le dessin. Doug lui avoue que c’est sa nouvelle maman mais  il préfère elle que Robin ce qui vexe beaucoup Robin. 

Au bar, Ted arrive et leur annonce qu’il a rompu avec la fille. Barney déclare qu’il va gagner. En fait, il a tout monter : demander à la fille de le gifler, la rencontrer par hasard devant son cours de yoga, aller à un concert de reggae… info obtenue par Ted. Marshall avoue que ce bien joué ! Stacy l’appelle pour qui la console.  

A l’appart, Lily console Robin. 

Ted de 2030 prouve aux enfants qu’elle a changés vu qu’elle est sur beaucoup de dessins qu’ils ont faits. 

Chez la fille du bar, Barney l’écoute jouer d’un instrument, ils n’ont toujours pas couché ensemble, ce qui désespère Barney. De plus, il voit un petit Ted danser sur son épaule...

Ted (de 2030) : C'était samedi soir à New York, et les jeunes métropolitains étaient de sortie, vivant un mode de vie propre à Big Apple.

 

A l'appartement, Robin, Ted et Barney lancent des cacahuètes à Marshall qui les attrapent avec sa bouche.

Tous : 97. 98. 99.

Lily : 100 ! On n'en avait eu que 82 pendant notre lune de miel. Robin, je t'ai trouvé un mec. Il est mignon, drôle, intelligent.

Ted : C'est quoi son « mais » ?

Lily : Comment ça ?

Ted : Quand quelqu'un essaie de te caser, il commence par ses qualités, mais il oublie son plus gros défaut.

 

Flashback

Barney essaie de « caser » Ted.

Barney : Il est vraiment sexy, et vraiment drôle. (Dans sa tête) Mais elle a une dent morte.

Ensuite Marshall fait de même.

Marshall : Elle est super sexy, et tellement brillante. (Dans sa tête) Mais elle a un chien qu'elle trimballe en poussette.

Puis au tour de Lily.

Lily : Elle est si mignonne, si intelligente. (Dans sa tête) Mais son dernier copain a dû obtenir une injonction contre elle. Puis son chat et son nouvel aspirateur ont disparu.

Ted : Arrange-moi ça.

Fin flashback

  

Ted : Je suis toujours convaincu qu'elle a tué ma tortue.

Robin : Vous savez quoi ? Tous les coups arrangés n'ont pas de « mais ». Par exemple, Jamie, cette fille que Lily t'a présentée ? Elle était gentille.

Barney : De mémoire, elle avait un gros « mais ». Son gros cul. Ca, c'est dit !

Lily : Il n'y a rien qui cloche chez lui. Il est vraiment bien. Et vraiment mignon.

Ted : Mais ?

Lily : D'accord. Mais, il a un enfant.

Ted : On y est ! Robin ne sortira jamais avec un gars qui a un gosse.

Lily : Mais ce type est vraiment bien, et son fils est adorable. Il est dans ma classe.

Ted : Peu importe, Robin déteste les gosses.

Robin : Je déteste pas les gosses !

Ted : Tu m'as dit que même enfant, tu détestais les enfants.

 

Flashback

Robin, enfant, est avec une copine.

Jeune fille : Robin, tu veux regarder les dessins animés avec moi ?

Robin : Je vais à l'école toute la semaine. Je peux pas avoir juste 5 minutes pour moi ? Lire « Highlights » et boire mon jus ?

Fin flashback

  

Robin : D'accord, les enfants ne sont pas ce que je préfère au monde, mais je les aime bien.

Ted : Mais tu veux pas en avoir.

Robin : J'aime les voitures de sport, je veux pas voir une Ferrari sortir de mon vagin !

Barney : Bien vu.

Marshall : Tu ne peux pas nous en vouloir de penser que l'enfant sera un problème. Si on était pote avec Garfield, on lui filerait pas de rencard un lundi.

Barney : Marrant !

Robin : L'enfant n'est pas un problème. Je veux rencontrer ce mec.

Lily : Ok, c'est génial.

Robin : Quel est mon « mais » ? Vous savez, je suis vraiment sympa, mais...

Ted : Mais elle a peur de s'engager.

Lily : Mais elle est fana des armes.

Barney : Mais elle est canadienne.

Marshall : Mais elle a pas aimé « Jusqu'au bout du rêve ».

Barney : Je ne trouve pas.

Ted : Tu n'as pas de « mais ».

 

 

GENERIQUE

 

 

Barney rejoint Ted au McLaren's.

Barney : Je les ai. Tiens. Mets ce bandeau.

Ted : Pourquoi ?

Barney : L'ultime briseur de glace ! Un tas de cobras se sont perdus dans Central Park. Toi et moi, on fait du jogging. On s'entraîne pour le marathon du Death Valley Iron Man. Rien de méchant, on le fait tous les ans. Soudain, on voit ces enfoirés de serpents, rampant vers un petit bébé. Pas sous notre surveillance ! Tu t'empares du gosse, j'étrangle 6 cobras à mains nues. Femmes de New York, une à la fois, s'il vous plaît.

Ted : Et c'est pour quoi le bandeau ?

Barney : On s'est fait mordre.

Ted : L'œil ?

Barney : Oui.

Ted: Tous les deux ?

Barney : Ce sont deux yeux différents. Je ne vois pas pourquoi ça te gêne. En bandeau !

 

Robin marche dans la rue avec un homme.

Ted (de 2030) : Robin est allée à son rencard avec George. Le mec avec le gosse. Et ensuite...

Lily ouvre la porte de l'appartement à Robin.

Robin : Voilà le truc. George est un mec super, le rencard était merveilleux.

Lily : Mais ?

 

Flashback

Robin marche dans la rue avec George.

Robin : Super. Je suis impatiente de le rencontrer.

Fin flashback

  

Robin : Impatiente de le rencontrer ? Pourquoi j'ai dit ça ? Je ne veux pas rencontrer ce gosse.

Lily : Tu le rencontreras tôt ou tard.

Robin : J'espérais plus tard. Genre dans 20 ans. Quand je serai une panthère, et lui sera aussi beau que son père.

Lily : C'est quoi le problème ? C'est juste un enfant. Il ne va pas te mordre. En fait, il pourrait mordre. On travaille dessus.

Robin : Pourquoi il a son fils ? Il devrait pas être avec sa mère ? Quel genre d'avocat il a ? Il doit s'occuper du gamin tout le temps.

Lily : Un bon, il a obtenu la garde complète.

Robin : Il a obtenu ? Obtenu ? Oh mon dieu. Obtenir la garde c'est gagner, c'est ça ? Ne dis à personne que j'ai dit ça.

 

Au bar...

Barney : Je sors acheter des bandeaux. Tu fais quoi pour qu'on se tape des nanas ?

Ted : Les gens avec un vrai jeu n'ont pas besoin de bandeaux.

Barney : Theodore. Non, non, non. Tu ne peux pas épeler « Jeu » sans je. Et JE détiens le meilleur jeu.

Ted : Oui, j'ai tellement de jeu que je suis le roi du jeu.

Barney : Ah ? Et moi je suis le commissaire au jeu de New York.

Ted : Moi, je suis le « jeu interdit », celui de René Clément avec Brigitte Fossey.

Marshall : Vous êtes là. Et pas dans les toilettes.

Ted : Oui et alors ?

Marshall : J'ai peut-être fait des commentaires érotiques à un homme portant les mêmes chaussures que toi.

Barney : Marshall ?

Marshall : Oui.

Barney : Lequel de nous deux à le plus de jeu ?

Marshall : Aucun de vous n'a de jeu. Sans quoi vous seriez mariés. Comme moi.

Barney : Quoi ?

Marshall : Si les rencard sont le jeu, alors le mariage, c'est la victoire.

Ted : Oui, si tu joues dans la ligue féminine.

Marshall : Tu rigoles ! J'ai un jeu de dingue, poto.

Barney : De un : on était d'accord de ne plus jamais dire poto. C'était une bonne semaine. On s'est bien amusé, mais c'est fini. Deux : ça fait onze ans que tu es avec Lily. Ton idée d'un bon jeu, c'est... mettre une claque sur Dr Seuss et obtenir deux tickets pour un concert des Spin Doctors. 

Ted : Désolé de le dire, mais tu es hors concours.

Marshall : Je ne suis pas hors concours. Je connais des tonnes de choses. Je peux vous aider les gars. Et je ne veux pas être laissé de côté.

Barney : Ted, tu n'as pas plus de jeu que moi. Rien que dans les chiffres, je gagne. Tu as vu ma liste ?

Marshall : Vous voulez une de mes répliques ?

Ted : J'avais jamais demandé à voir cette liste. Et j'en suis toujours horrifié. Et le vrai jeu concerne la qualité et non la quantité. Une fille de qualité me choisirait, moi.

Marshall : Es-tu mannequin ? Elle est bonne celle-là. C'est flatteur.

Barney : Ted, je te mets au défi dans une olympiade de ramassage de filles. 26 évènements sur 11 semaines, on ira dans une ville neutre où un panel de jury international...

Ted : Si on choisissait une fille pour voir qui gagne ?

Barney : C'est bien aussi. Pourquoi pas elle ?

Ted : Pari tenu.

Barney : Avant de commencer, notons quelques règles de base.

Ted : N°1 : pas de bandeau, canne, ou tout autre...

Barney se lève et va voir la fille au comptoir.

Marshall : Une fois, j'étais avec cette fille, j'ai tenté la réplique du mannequin, j'ai eu droit à caresser ses seins au dessus du pull, dans le public d'un show télé.

Ted : Arrête ! Tu déprimes tout le monde. (La fille gifle Barney) N°2 : ce pari est d'un millions de dollars.

Barney : J'ai gagné.

Ted : Comment ?

Barney : Oh, j'ai couché avec elle. Il y a un an environ. J'avais oublié.

Ted : Ca ne compte pas.  Le pari a commencé au moment où on a topé.

Barney : Je ne peux pas recoucher avec elle. Elle me déteste.

Ted : Intéressant. Regardez qui vient de prendre la tête de la course. T'es hors course, je peux prendre mon temps. Elle s'en va. Hors de mon chemin.

Il se lève en courant.

Barney : d'après ces chaussures, voilà ton copain des toilettes.

Marshall : Regarde qui a du jeu.

 

Robin dîne avec George.

George : Tu aimes les enfants, alors ?

Robin : La plus grande fan. Je pense que les enfants sont vraiment géniaux. En particulier, les petits... tu sais les... rondelets, ne sachant pas tenir debout, sans dents.

George : Tu veux dire les bébés.

Robin : Oui, j'aime bien ceux-là.

George : Doug a presque 6 ans...

Robin : 6 ans, c'est super. Tu vas adorer. A 6 ans, il commence vraiment à... Je déteste les enfants.

George : Pardon ?

Robin : Enfin, je les déteste pas. Je suis pas fana, c'est tout. Ils sont mignons avec leur petites chaussures, mais à part ça, quel intérêt ? Tu dois me prendre pour une folle.

George : Non, t'aimes pas les enfants, et alors ? Je ne cherche pas une mère pour Doug. Attendons avant que tu ne le rencontres.

Robin : Ouais. Allons lentement.

Ted (de 2030) : Et c'est exactement ce qu'elle a fait. Puis un tout autre jour, pas du tout le lendemain, tante Robin a dû faire face à sa pire crainte.

Le fils de George, Doug, entre dans l'appartement. Robin sort son téléphone.

Lily : Salut, quoi de neuf ?

Robin : C'est là, Lily. Ca me regarde. Un gosse, je fais quoi ?

Lily : Parle-lui, tu peux le faire.

Doug : T'es qui ?

Robin : Je suis Robin.

Doug : C'est un nom d'oiseau.

Robin : Non, c'est une sorte d'oiseau.

Doug : Mon copain Patrick a un perroquet qui s'appelle Robin, na ! T'es celui qui parle en morse ?

Robin : Je lis mon journal, là. Alors...

Doug : Bip... J'ai faim. Tu me fais des céréales ?

Robin : Bien sûr.

Doug : Faut mettre le lait en premier !

Robin : Non, d'abord les céréales pour savoir combien il faut mettre de lait.

Doug : C'est meilleur avec le lait en premier.

Robin : Ca a le même goût une fois dans le bol.

Doug : Tu portes le pantalon de mon père ?

Robin : Va pour le lait en premier.

Doug : Qu'est-ce que tu lis ?

Robin : La page affaire. Les fédéraux vont encore baisser les taux pour renflouer les sub-primes. Quels idiots !

Doug : Mme Aldrin dit qu'il faut pas appeler les gens comme ça.

Robin : S'ils étaient pas si idiots, on les appellerait pas comme ça.

Doug : C'est ce que j'ai dit. Tu es plutôt sympa.

Robin : Toi aussi.

 

Ted est devant la télé avec une femme.

Ted (de 2030) : Pendant ce temps, Stacy et moi sortions ensemble. Stacy, c'était la fille du bar. Bref, j'étais censé gagner le pari, mais un truc inattendu est arrivé. Je commençais à vraiment l'apprécier.

 

Ted et Barney sont au bar.

Ted : Amuse-toi bien au Yoga. Elle renforce son cœur. Ca va être bien. Ouais, d'accord. A plus, la puce ! Tu vois ça. La tête du jeu.

Barney : C'est ça, Ted.

Ted : Et, elle joue de la basse dans un groupe de reggae. Ils ont un spectacle vendredi. C'est pas cool ?

Barney : Tu connais cette chanson ? Comment elle s'appelle ? Ah oui, ça s'appelle : toutes les chansons de reggae.

Marshall : Je ne suis pas hors propos.

Ted : Quoi ?

Marshall : J'ai fait les calculs. Si Lily et moi couchons ensemble deux fois par semaine. Ce qui, soyons honnêtes, est assez classique. Et étant ensemble depuis dix ans. Avec 17 fois de plus en lune de miel. Moins les 2 semaines de disette quand j'ai dit que ce pigiste me rappelait Lily, jeune. Donc, nous avons couché ensemble... attendez...

Barney : Bien.

Marshall : 1 053 fois et demi. Ma mère a appelé, une fois. Mais c'est plus que Barney et selon ton argument, Ted, Lily est une fille de qualité. Je gagne ! Et voilà l'avocat !

Barney : Ca compte pas.

Marshall : Si, ça compte.

Ted : T'as raison, ça compte. Ca compte pour une fois. T'as couché une fois. C'était bien ?

Marshall : Ca compte quand même.

Barney : Bien, Ted. Gagne ce pari. Tu as ma bénédiction, c'est une fille merveilleuse. J'en sais quelque chose.

Ted : Je te vois venir.

Barney : On a jamais partagé une fille, hein ? N'est-ce pas marrant ? Tu es avec elle maintenant. C'était moi il y a un an. J'imagine que pour elle, c'était il y a 200 douches. Pose-toi cette question, Ted. 200, c'est assez ?

Ted : Tu sais quoi ? Je m'en fiche.

Barney : Bien sûr que tu t'en fiches. Tout comme le 2ème homme qui a escaladé l'Everest se fichait d'arriver en haut pour ne trouver que le porte drapeau de Sir Edmund Hillary, enfoncé comme un piton désossé. Sûr que quand tu seras avec elle, tu seras loin de penser à moi. Embrassant ce que j'ai déjà embrassé. Te blottissant où je me suis blotti. Faisant... là où j'ai déjà...

Ted : Barney, j'ai pas peur d'attraper tes maladies.

Barney : Vraiment ? Ted n'ayant pas peur des maladies ? Dans ce cas, tu ne vois pas de problème à boire dans mon verre.

Ted : Aucun.

Barney : Ca, je ne l'ai touché qu'avec mon petit doigt.

 

Robin entre dans l'appartement.

Robin : Devine qui adore Robin ? Les gosses ! Les gosses adorent Robin. Doug me trouve plutôt sympa.

Lily : Vraiment ? C'est génial. George et toi, grâce à moi.

Robin : Ouais, je vais devoir rompre avec lui.

Lily : Quoi ?

Robin : C'est juste que... ça devient un peu trop sérieux avec le gosse. C'est pas ce que je recherche. Il vaut mieux que je rompe maintenant avant qu'il ne s'attache trop. Quoi ?

Lily : Je suis désolée de te dire ça, mais... il est trop tard. Il a dessiné ça, aujourd'hui.

Robin : Merde. C'est pas possible que ce soit moi. Cette femme a de grandes boucles d'oreille et j'en n'ai même pas. J'en ai une paire, en or. Ca, c'est des Fruit Loops.

Lily : Tu es dans le déni. Et tu fais ce que tu fais toujours dans tes relations. Dès que tu deviens plus proche d'un gars, tu veux fuir. D'accord, il a 6 ans, mais ça reste valable.

Robin : Demandons aux garçons. Ils te diront que c'est pas moi.

 

Au bar...

Marshall : C'est toi.

Robin : Tu es fou !

Ted : Qui a dessiné Robin ?

Robin : C'est pas moi.

Marshall : Tu plaisantes, hein ?

Robin : C'est pas moi !

Ted : « Ma nouvelle maman ». T'as de jolies boucles, dessus.

Marshall : Maintenant que t'es maman, tu vas porter ces super jeans qui remontent jusqu'aux seins ?

Robin : Vous croyez vraiment que c'est moi ?

Lily : Chérie, c'est toi. Et si tu comptes rompre avec George, tu devras le faire avec son fils, aussi.

Robin : Vraiment ?

Lily : Tu ne peux pas l'abandonner, tu dois lui parler. Allez, Robin, tu sais que c'est ce qu'il faut faire.

Robin : Mince... Doug avait raison, vous êtes casse-couilles.

 

Ted est chez Stacy.

Stacy : J'ai passé un super moment, ce soir.

Ted : Pareil pour moi.

Ted est sur le point de l'embrasser quand il voit un « Barney » sur sa bouche.

Barney : Hé, Ted ! Fais ce que tu veux, mais j'ai été là le premier. D'ici, j'ai aussi lancé une expédition jusqu'à ces deux grandes montagnes, là.

Stacy : Ca va ?

 

Doug ouvre la porte à Robin.

Robin : Salut, Doug.

Doug : T'es là pour mon père ? Il est sous la douche.

Robin : En fait, c'est toi que je suis venue voir.

Doug : J'ai écrit un poème, tu veux l'entendre ?

Robin : Oui, pourquoi pas.

Doug : « A ma nouvelle maman ». « Tu es belle, tu es gentille, et tu sens comme la marguerite ».

Robin : C'est si mignon. Même si ça ne rime pas. Ecoute... Doug. C'est dur à dire...

Ted (de 2030) : Tante Robin ne sut pas quoi dire. Cet enfant n'avait jamais été largué. Alors, elle réalisa qu'il n'avait jamais été largué, avant. Elle pouvait se servir de tous les clichés.

Robin : Il faut qu'on parle. Je pense qu'on devrait prendre un peu de distance. C'est pas à cause de toi, c'est ma faute. Ca fait de la peine, mais tu mérites quelqu'un de mieux.  En ce moment, j'essaie de me concentrer sur mon boulot. Tu vois ? J'espère qu'on pourra rester amis.

On frappe à la porte et Robin se lève pour l'ouvrir.

Femme : Bonjour. Je suis Brooke. J'avais rendez-vous avec George. Vous devez être la baby-sitter. J'ai bu trop de café, je dois aller aux toilettes. Salut, Dougy.

Robin : C'était quoi, ça ?

Doug : C'était ma nouvelle maman.

Robin : Alors... ce dessin... c'était pas moi ?

Doug : Pourquoi je te dessinerais ?

Robin : Qu... Combien a-t-elle eu de rencards avec ton père ?

Doug : Deux.

Robin : J'en ai eu cinq environ, et tu l'aimes plus que moi ?

Doug : On s'est bien entendus.

Robin : Et moi, alors ? Tu crois que je suis là à verser des céréales pour tous les garçons de la ville ?

Doug : Pourquoi tu te fâches, Roberta ?

Robin : Robin ! Je m'appelle Robin. Comme l'oiseau, tu te souviens ?

Doug : Ouais, si tu veux...

Robin : Alors, c'est fini, hein ?

Doug : Ecoute, t'es super, mais...

Robin : Il y a toujours un « mais ».

 

Barney et Marshall sont assis au bar et Ted les rejoint.

Ted : J'ai pas pu, j'ai rompu avec elle. Merci beaucoup, au fait. Un superbe petit canon et je n'ai pensé qu'au fait que tu sois passé avant. T'étais coincé dans ma tête comme une chanson de Chumbawamba.

Marshall : Laquelle ?

Barney : Quel intéressant retournement de situation. On dirait que je vais gagner. Ted : Attends, tu peux même plus lui parler. T'as essayé, tu t'es pris une gifle.

Barney : C'est ce que tu crois.

 

Flashback

Ted : Ok, règle N°1 : pas de bandeau, pas d'accessoire...

Barney se lève et va voir une femme au comptoir.

Barney : Mon ami s'est fait larguer, il est un peu timide. Il aimerait t'offrir un verre, il pense qu'il ne t'intéressera pas. Pourrais-tu me gifler pour qu'il voie que t'aimes pas les baratineurs ? Pour mon ami.

Femme : T'es si gentil.

Elle le gifle.

Fin flashback

  

Barney : Donc, quoi que Ted fasse pour elle, dans son esprit je suis le type encore plus gentil que lui.

Ted : T'as jamais couché avec ?

Barney : Pas le moins du monde.

Marshall : C'est fort.

Barney : Et c'est pas fini. Tu te rappelles la discussion de Ted ?

 

Flashback

Ted : Amuse-toi au Yoga.

Fin flashback

  

Flashback

Stacy et Barney se retrouvent dans la rue.

Stacy : Désolée.

Barney : Désolé. Stacy, c'est ça ?

Stacy : Tu es l'ami de Ted, du bar, hein ?

Barney : Me dis pas que tu vas aussi au Yoga.

Stacy : Si.

Barney : Ensuite, je vais à un concert de reggae. Le reggae, c'est ma vie.

Stacy : Mince alors ! Je joue dans un groupe de reggae.

Barney : Sérieux ? Pourquoi Ted me l'a pas dit ? Je suis un fan absolu de reggae. Je dois y aller.

Stacy :  A plus, alligat...

Barney : A plus, alligat... Des grands esprits ! Prends soin de toi. Namaste.

Fin flashback

  

Ted : T'es un sociopathe. C'était mon âme-yoga-sœur.

Barney : Ted étant hors jeu, je vais m'introduire, et gagner le tout. Pourquoi ? Traduction : Parce que j'ai le jeu, mes chiennes.

Ted : Ca ne prouve rien parce que...

Barney : Une minute. Salut, Stace. Qu'est-il arrivé ? Il a pas fait ça ! Ne bouge pas, j'arrive de suite.

Ted : J'aurais dû porter ce foutu bandeau.

 

Lily et Robin sont sur la canapé.

Lily : Dire que tu t'es fait larguer par un gamin de 6 ans.

Robin : Ca fait rien, c'était une tête de lard. Fini les enfants.

Ted (de 2030) : Bien sûr, au final, Robin s'est réconciliée avec les enfants. Comme vous le savez, elle a eu sa place de grandes œuvres... les vôtres. 

 

Un mois plus tard, Barney s'endort en écoutant Stacy jouer de la guitare.

Stacy : J'apprécie que tu n'aies pas brusqué les choses entre nous. Depuis Ted, je... je veux pas que ça devienne physique trop vite.

Barney : C'est ce qui te rend si spéciale, bébé.

Stacy : Bref, je suis si excitée de jouer Sunsplash, demain. On passe entre 23h et 6h. Sois là avant 21h, histoire d'être sûr. Ca va être trash.

Barney voit des « Ted » sur l'épaule de Stacy.

 

 The end

EXT. NEW YORK CITY

Future Ted VO: It was Saturday night in New York City and the young metropolitan set was out on the town, living the kind of crazy lifestyle you can only find in the Big Apple.

INT. APARTMENT

(Ted, Barney and Robin throw peanuts into Marshall's mouth)

Robin, Ted: 97, 98, 99, 100!

Lily: 100! We only got to 82 on our honeymoon.

(Barney laughs)

Lily: So, Robin, I've got a guy for you. He's cute, he's funny, he's smart.

Ted: What's his 'but'?

Lily: What do you mean? Ted: When someone wants to set you up they always tell you the good qualities first but then they leave out their huge flaw.

(flashback to MacLaren's, Barney telling Ted about a girl)

Barney: She's totally hot and really fun.

Barney: (to himself) But she has a dead tooth.

(flashback to MacLaren's, Marshall telling Ted about a girl)

Marshall: She's superhot and she's so successful.

Marshall: (to himself) But she has a pug that she pushes around in a stroller.

(flashback to MacLaren's, Lily and Ted sit at booth, Lily tells Ted about a girl)

Lily: She's so cute and she's so smart.

Lily: (to herself) But her last boyfriend had to get a restraining order against her and then his cat and new vacuum cleaner both went missing.

Ted: Wow, set it up.

(back to present scene)

Ted: I'm still convinced she killed my turtle.

Robin: Hey, you know what, not every setup has a 'but'. What about, um, Jamie, that girl that Lily set you up with? She was really nice.

Barney: If memory serves me, she had a huge 'but'. Her huge butt. Nailed it!

(Ted and Barney hit fists)

Lily: Well, there's nothing wrong with this guy. He's really nice and he's really cute.

Ted: But? Lily: Fine, but he has a kid.

Marshall: Oh.

Ted: Aha! There it is. Robin's not going out with a guy with a kid.

Lily: But the guy is really great. And his kid's sweet, he's in my class.

Ted: Doesn't matter. Robin hates kids.

Robin: I don't hate kids.

Ted: You told me even when you were a kid, you hated kids.

(flashback to Little Robin and another little girl, little girl sitting in front of TV, Little Robin sitting behind her reading)

Little Girl: Robin, will you watch cartoons with me?

Little Robin: I go to school all week. Can't I just have five minutes to myself to read Highlights and drink my juice?

(back to present scene)

Robin: OK, yes, kids are not my favorite thing in the world but I like them.

Ted: Well, you don't wanna have them.

Robin: I like sports cars but it doesn't mean I wanna push a Ferrari through my vagina

Barney: Shotgun.

(Marshall laughs)

Marshall: You can't blame us for thinking that the kid would be a problem. I mean, if we were friends with Garfield, we wouldn't set him up on a date with Mondays.

Barney: Nice.

Robin: You know what, the kid is not a problem. I wanna meet this guy.

Lily: OK, that's awesome.

Robin: Yeah. Hey, what's my 'but'? You know, I'm really nice, but...

Ted: (to himself) But she's afraid of commitment.

Lily: (to herself) But she's a gun nut.

Barney: (to himself) But she's Canadian.

Marshall: (to himself) But she didn't like Field of Dreams.

Barney: I can't think of anything.

Ted: You don't have a 'but'.

OPENING CREDITS

INT. MACLAREN'S

(Barney walks over to Ted sitting at booth)

Barney: OK, I've got it. Here, put on this eye patch.

(Barney throws Ted an eye patch)

Ted: Why?

Barney: The ultimate ice breaker.

(Barney puts on his eye patch)

Barney: A bunch of cobras got loose in Central Park. You and I are jogging, training for the Death Valley Iron Man. No big deal, we do it every year. Suddenly we see these snake bastards sneaking towards a little baby. Not on our watch. You grab the kid, I strangle six cobras with my bare hands. Women of New York, one at a time please.

Ted: So, what are the eye patches for?

Barney: We got bit.

Ted: On the eye? Barney: Yes.

Ted: Both of us.

Barney: They're different eyes. I don't see why this bugs you. Patch up!

EXT. NEW YORK CITY

(Robin and George walking on street)

Future Ted VO: So, Robin went on a date with George, the guy with the kid. And afterwards...

INT. APARTMENT

(Robin enters front door and talks to Lily)

Robin: OK, here's the thing, George is a great guy, we had a wonderful date.

Lily: But?

(flashback to Robin and George walking on street having ice cream on their date) Robin: Great, I can't wait to meet him.

(back to present scene)

Robin: Can't wait to meet him? Why did I say that? I don't wanna meet his kid.

Lily: Well, you knew you'd meet him sooner or later.

Robin: I was just hoping for later, like in 20 years when I'm a cougar and he's as hot as his dad.

Lily: Robin, What's the big deal? He's just a kid. He's not gonna bite. He may bite. We're working on biting.

Robin: Why is this kid around anyway? Shouldn't he be with his mom? What kind of lawyer does this guy have if he has to take care of the kid all the time?

Lily: A good one. He won full custody.

Robin: He won? He won. Oh God, getting the kid is winning, isn't it?

(Lily nods)

Robin: Don't tell anyone I said that.

INT. MACLAREN'S

(Barney and Ted sit at booth) Barney: I'm going out, buying eye patches. What are you doing to help score chicks?

Ted: OK, I'm gonna let you in on a little secret. People with real game don't need eye patches.

Barney: Oh, Theodore...

(Barney takes off his eye patch)

Barney: ...no no no, you can't spell game without me, and me has the best game.

Ted: Yeah, well, I got so much game, I'm Cornish game hen.

Barney: Oh yeah? I'm the New York state gaming commissioner.

Ted: Well, I'm The Game, well-crafted, keep-you-guessing thriller starring Michael Douglas and Sean Penn.

Barney: Wow.

(Marshall walks over to Ted and Barney's booth)

Marshall: Wow. You're here and not in stall two.

Ted: Yeah, so?

Marshall: I may have made some wildly inappropriate homoerotic comments to a gentleman wearing your shoes.

Barney: OK, Marshall.

Marshall: Yes.

Barney: Which one of us has more game?

Marshall: Neither of you guys has any game, right, or else you'd be married like me.

Barney: What? Marshall: If dating is the game, then marriage is winning the game.

Ted: Yeah, if you're playing in the women's league.

Marshall: You're joking. I have mad game, bra.

Barney: OK. One, we agreed not to ever say 'bra' anymore. It was a good week, we had a lot of fun, but it's over. Two, you've been with Lily for eleven years. You're idea of good game is slapping on a Dr. Seuss hat and flashing two tickets to a Spin Doctors concert.

Ted: I hate to say it, buddy, but you're kinda' irrelevant.

Marshall: What? I am not irrelevant. I know tons of stuff. I could help you guys. I don't wanna be left out.

Barney: Ted, you do not have more game than me. By sheer numbers alone, I win. Come on, dude, you've seen my list.

Marshall: Do you guys wanna hear one of my lines?

Ted: First of all, I did not ask to see that list and I am still horrified. True game is about quality, not quantity. And a quality girl would pick me over you any day.

Marshall: Are you a model? That one's good because it's flattering to the girl.

Barney: Ted, I challenge you to a picking-up-girls Olympiad.

Ted: Fine.

Barney: There will be 26 events spread out over 11 weeks. We will travel to a neutral city where a panel of international judges...

Ted: Or we could just choose a girl and the first one to seal the deal wins.

Barney: That's good too.

(Barney looks around and sees blonde girl at bar)

Barney: How about her?

Ted: You're on.

(Ted and Barney shake hands)

Barney: Before we start, why don't we jot down a few basic ground rules?

(Barney hands Ted a pen)

Ted: OK, great. Rule number one, no eye patches or props of any kind.

(Barney gets up while Ted is writing and approaches blonde girl at bar)

Marshall: One time I was with this girl and I tried that model line, and I totally got some over-the-shirt boob action at a Just Say No assembly.

Ted: Just stop. You're bumming everybody out.

(Blonde girl slaps Barney)

Ted: Rule number two, this bet is for one million dollars.

(Barney sits back down at booth)

Barney: I win.

Ted: How?

Barney: Oh, I slept with her, about a year ago, I just forgot.

Ted: Oh, well, that doesn't count. The bet started the moment we shook.

Barney: I can't sleep with her again. She hates me.

Ted: Oh, Interesting. Look who just took a commanding lead. Now, with you out of the picture, I can take my sweet time.

Marshall: Ted, she's leaving.

Ted: Get out of my way.

(Ted gets up quickly and follows blonde girl)

Barney: By the look of those shoes, here comes your bathroom buddy.

(Guy walks over and hands Marshall a card)

Marshall: Look who's got game.

(Marshall puts card in his shirt pocket)

INT. GEORGE'S APARTMENT

(George and robin sit at breakfast table drinking wine)

George: You're a big kids person, huh?

Robin: Only the biggest ever. I think kids are so great. Especially the little ones. You know, uh, pudgy, can't sit up, don't have teeth yet.

George: Babies.

Robin: Yeah, I like that kind.

George: Well, Doug's almost six

Robin: Oh, six is great. You are gonna love six. Six is when they really start to... (Robin nods) I hate kids.

George: Excuse me, what? Robin: I mean, I don't hate kids. I'm just not a kid person. I mean, yeah, it's cute that their shoes are real little, but beyond that, what's the draw? You must think I'm nuts.

George: What? No no no. So you don't like kids, so what? I'm not looking for a mother for Doug. Why don't we just hold off on you meeting him?

Robin: Yeah, let's take things slow.

Future Ted VO: And, kids, that's exactly what she did.

INT. GEORGE'S BEDROOM

(Robin lying on bed, George kneels by bed to kiss her)

Future Ted VO: Then on a totally different day that was definitely not the next morning, Aunt Robin had to face her worst fear.

INT. GEORGE'S APARTMENT

(Robin sits at breakfast table alone reading the newspaper, Doug enter, Robin looks up at him and dials her phone)

INT. APARTMENT

(Lily in kitchen answers her cell phone)

Lily: Hey, what's up?

(Robin on phone)

Robin: It's here, Lily. It's looking at me. The kid, what do I do?

(Lily on phone)

Lily: Just talk to him. You can do this, Robin.

INT. GEORGE'S APARTMENT

(Robin hangs up phone)

Doug: Who are you? Robin: I'm Robin.

Doug: That's a bird's name.

Robin: No it's not. It's actually a type of bird.

Doug: My friend, Patrick, has a parakeet named Robin, so there. You wanna talk in Morse code?

Robin: Dude, I'm just reading my paper.

Doug: Beep, beep beep beep, beep beep, beeeep. I'm starving. Can you make me cereal?

Robin: Sure.

(Robin pours cereal into bowl)

Doug: What are you doing? You're supposed to pour milk first? Robin: What? No, you pour the cereal first so you know how much milk you need.

Doug: It tastes better milk first.

Robin: It all tastes the same once it's in the bowl.

Doug: Why are you wearing my dad's pants?

Robin: Milk first it is.

(Robin dumps cereal into trash can)

(Doug eating cereal at table, Robin continues to read paper)

Doug: What are you reading? Robin: The business section. The Fed's gonna lower rates again to bail out these subprime lenders, bunch of idiots.

Doug: Miss Aldrin says it's not nice to call people names.

Robin: Well, maybe if they weren't such idiots, I wouldn't have to call them that.

Doug: That's what I said. You're pretty cool.

Robin: You too.

(scenes of Ted and Stacy's dates - Ted and Stacy sitting in living room watching TV - Ted and Stacy in kitchen cooking - Ted and Stacy on street, Ted giving her a flower)

Future Ted VO: Meanwhile, Stacy and I had started dating. Oh, Stacy was the girl from the bar. Anyway, I was close to winning the bet when something unexpected happened, I started to really like her.

INT. MACLAREN'S

(Ted and Barney about to sit down at booth, Ted on cell phone)

Ted: Well, have fun in yoga.

(Ted puts phone down to say something to Barney)

Ted: She's strengthening her core. That's gonna be good.

(Ted gets back on phone)

Ted: Yeah, all right. After a while, crocodile.

(Ted hangs up phone)

Ted: You see this. Game face.

Barney: Whatever, Ted.

Ted: Oh, get this, she plays bass in a reggae band. They're having a show this Friday. How cool is that?

Barney: Oh, does she know that one song? Mm-hm chaka, mm-hm chaka. What's that song called? Oh, right, it's called every reggae song.

(Marshall walks over to Ted and Barney)

Marshall: I am not irrelevant. I ran the numbers. If Lily and I have sex twice a week, which, let's be honest, we all know is being conservative. And we've been together for ten years plus seventeen more times on the honeymoon. Minus the two week drought when I said the checker at the grocery store reminded me of a young Lily. Then we have had sex a total of...wait for it...

Barney: Nice.

Marshall: One thousand fifty-three and a half times...my mom called once. But that's more times than Barney has ever had sex and to your point, Ted, Lily is a quality girl. I win. Lawyered.

Barney: Doesn't count.

Marshall: Totally counts.

Ted: You're right, it counts. It counts as one. You've had sex once. How was it? Marshall: I still matter.

(Marshall walks away)

Barney: OK, Ted, go win the bet. You have my blessing. She's a wonderful girl. I should know.

Ted: Oh, OK, OK, I see what you're doing.

Barney: We've never shared a woman, have we, Ted? Isn't that funny? You're with her now, I was with her a year ago. You figure for her, that's like 200 showers ago. You gotta ask yourself, Ted, is 200 enough? Ted: You know what, I don't mind. Barney: No, of course you don't mind. Just like the second guy to climb Mt. Everest didn't mind getting all the way to the top only to find Sir Edmund Hilary's flagpole thrust into its supple peak.

(Ted has a disgusted look on his face)

Barney: No, I'm sure when you're with her I'll be the furthest thing from your mind. Kissing what I've already kissed. Nuzzling what I've already nuzzled. Going (lowers head slightly and shakes it vigorously) on what I've already gone (lowers head again slightly and shakes it vigorously) on.

Ted: Barney, I'm not afraid of catching your cooties, OK?

Barney: Really? Ted's not afraid of cooties. OK, well then I guess you'd have no problem having a sip of my gin and tonic.

(Barney holds out his drink to Ted)

Ted: Fine.

(Ted takes drink and brings it up to his mouth and puts it down on the table)

Barney: And I only stirred that with my pinky.

INT. APARTMENT

(Lily sitting at table grading papers, Robin enters front door)

Robin: Guess who loves Robin? Kids, kids love Robin. Doug thinks I'm pretty cool.

Lily: Really, that's great. You and George, all thanks to me.

Robin: Yeah, I'm gonna have to break up with him.

Lily: What?

Robin: Well, tt's just getting a little bit too serious with the kid. You know, it's just not what I'm looking for. So, better that I break it off now before he gets too attached.

(Lily gives Robin a look)

Robin: What?

Lily: I hate to tell you this but, too late.

(Lily shows Robin a picture Doug drew titled 'My New Mommy')

Lily: He drew it in class today.

Robin: Oh crap.

(back from commercial break)

Robin: There's no way that's a picture of me. That woman has on hoop earrings, I don't even own hoop earrings. I have one pair and they're gold. Those are Fruit Loops.

Lily: You are so in denial right now. And you're doing what you always do in relationships.

The second you get close to a guy, you wanna bail. OK, granted, he's six, but the point stands.

Robin: We'll ask the guys. They'll tell you that's not me

INT. MACLAREN'S

(Marshall, Lily, and Robin sit at booth, Marshall looking at picture)

Marshall: That's totally you.

Robin: You guys are totally crazy.

(Ted sits down and sees picture)

Ted: Hey, who drew the picture of Robin?

Robin: It's not me.

Marshall: You're joking, right?

Robin: It's not me.

Ted: "My new mommy." Kinda has a nice ring to it.

Marshall: Hey, now that you're a mom, are you gonna start wearing those totally awesome jeans that go right up to your boobs?

Robin: Do guys really think this is me?

Lily: Honey, it's you. And if you're gonna break up with George, you have to break up with his kid too.

Robin: Really?

Lily: Yeah, you can't just abandon him. You have to talk to him. Come on, Robin, you know it's the right thing to do.

Robin: Man. Doug was right, you are a pain in the ass.

INT. STACY'S APARTMENT

(Ted and Stacy sit on her couch)

Stacy: So, I, I had a really nice time tonight.

Ted: Me too.

Stacy: Yeah?

Ted: Mm-hm.

(Ted and Stacy close in to kiss, Ted backs up and imagines a little Barney in a safari outfit holding a flagpole sitting on Stacy's lip)

Little Barney: Hey, Ted, pucker up all you want but I was here first.

(Little Barney plants flagpole into Stacy's lip and laughs, Ted looks at Stacy's lip and then at Stacy and laughs and goes in to kiss her neck but stops because he imagines a Little Barney there)

Little Barney: From this spot, I also launched an expedition to those two large ridges down there.

(Little Barney pops up from Stacy's cleavage and laughs, Ted looks at Stacy with mouth agape, multiple Little Barney's all over Stacy)

Stacy: Uh, Ted, something wrong?

INT. GEORGE'S APARTMENT

(Doug opens door for Robin)

Robin: Hey, Doug.

Doug: Are you here to see my dad? He's taking a shower.

Robin: Actually, I came to see you.

Doug: I wrote a poem, you wanna hear it.?

Robin: Sure, why not?

Doug: To my new mommy. You're pretty, you're nice, And you smell like daisies.

Robin: Oh, that is so sweet, Even though it doesn't rhyme.

(Robin sits down)

Robin: Look, uh, Doug. There's no good way to say this.

Future Ted VO: Aunt Robin didn't know what to say. This kid had never been dumped before.

But then she realized this kid had never been dumped before. She could use every cliché in the book.

Robin: We need to talk. I just think, um, we both could use some space right now. It's not you, it's me. I know this hurts but you deserve someone better. I'm just really trying to focus on my career right now, you know. I just hope we can still be friends.

(knock on door, Robin gets up to open door, Brooke stands at front door)

Brooke: Hi, I'm Brooke, I'm here for my date with George. You must be the babysitter.

(Robin has a flashback of the picture Doug drew and then notices Brooke's hoop earrings, has a flashback of the hoop earrings Doug drew)

Brooke: I had so much coffee earlier, I need to run to the loo. Hey Dougie.

(Brooke enters apartment and walks over to bathroom)

Robin: What the hell was that? Doug: That was my new mommy.

Robin: So, this picture is not of me?

Doug: Why would I draw a picture of you?

Robin: How many dates has she been on with your dad?

Doug: Two.

Robin: Well, I've been on like five and you like her better?

Doug: We just really connected.

Robin: And what about me? You think I go around pouring cereal for every boy in town.

Doug: Why are you getting so upset, Roberta?

Robin: Robin. My name is Robin. Like the bird, remember?

Doug: Whatever.

Robin: So, that's it, huh?

Doug: Look, you're great, but...

Robin: Yeah, there's always a 'but'.

INT. MACLAREN'S

(Ted sits down at booth with Marshall and Barney)

Ted: Well, I couldn't do it. I broke up with her. Thanks a lot by the way. A beautiful, sexy girl and all I could think about was you being there first. You were stuck in my head like a Chumbawumba song.

Marshall: Which Chumbawumba song? Barney: Well, what an interesting turn of events. It looks like I'm going to win.

Ted: What do you mean, win? You couldn't even talk to her. You tried, you got slapped.

Barney: That's what you think happened.

(flashback to Barney walking away as Ted writes down rules of game)

Ted: OK, great, rule number one no eye patches or props of any...

(Barney talks to Stacy at bar)

Barney: Here's the deal. My friend just got dumped so he's a little shy but he'd love to buy you a drink and get to know you. The problem is he thinks a pretty girl like you won't go for a guy like him. So would you slap me across the face so he could see you're not into guys who feed you lines? What do you say? For my friend?

Stacy: You are so sweet.

(Stacy slaps Barney)

(back to present scene)

Barney: So now, whatever nice things Ted does for her, in her mind, I'm the guy who's even nicer than him.

Ted: So you never slept with her?

Barney: Not even at all.

Marshall: Wow, that's good.

Barney: It gets better. Remember Ted's phone conversation?

(flashback to Ted talking on cell phone with Stacy)

Ted: Well., have fun in yoga

(back to present scene)

Barney: Well?

(flashback to Stacy leaving yoga class, runs into Barney)

Barney: Oh.

Stacy: I'm sorry.

Barney: Stacy, right?

Stacy: Yeah. Oh, you're Ted's friend from the bar?

Barney: Yeah, wait, don't tell me you go to yoga here too?

Stacy: I do.

(flashback to Ted telling Barney about Stacy) Ted: She plays bass in a reggae band.

(back to flashback of Barney and Stacy running into each other outside of yoga studio)

Barney: I'm gonna head out to a reggae concert. I'm a huge fan of reggae.

Stacy: Oh my gosh, I play in a reggae band.

Barney: No way, I wonder why Ted didn't tell me about that. Like I said, I'm a huge reggae fan.

I should go inside.

(flashback of Ted on phone with Stacy)

Ted: After a while crocodile.

(back to flashback of Barney and Stacy outside yoga studio)

Stacy, Barney: See you later alligator.

Barney: We are two peas.

(Stacy laughs)

Barney: Wow, take care. Namaste.

(Stacy and Barney walk away in different directions, Barney tosses yoga mat into trash can)

(back to present scene)

Ted: You are a sociopath. That was my yoga mat.

Barney: So now with Ted out of the picture, I'm gonna swoop in and take the whole thing.

Why? Parce que je le jeu me chienne.

(Ted and Marshall look confused)

Barney: Translation: 'cause I got game, bitches.

Ted: No, no, this doesn't prove anything because...

(Barney's phone rings)

Barney: Hold one, hold on a second. Stacy.

(Barney answers phone)

Barney: Hey, stace. What happened? He did not. Stay there, I'll be right over.

(Barney gets up and leaves)

Ted: I should have just worn that stupid eye patch.

INT. APARTMENT

(Lily and Robin sit on couch, Robin is eating a pint of ice cream)

Lily: I can't believe you got dumped by a 6-year-old.

Robin: Whatever. He's a stupid head. I'm just, I'm done with kids.

Future Ted VO: Of course, Robin eventually made her peace with kids. And as you guys know she went on to appear in some very important works of arts. Yours.

(pictures kid drew of 'us and Aunt Robin' in front of house, at zoo, at beach)

INT. STACY'S APARTMENT

('one month later,' Stacy practices on her bass while Barney tries not to fall asleep)

Stacy: Hey.

(Barney wakes up and starts to clap)

Stacy: You know, I really appreciate how cool you've been about us taking things slow.

Since Ted, you know, I don't really wanna get too physical too fast.

Barney: That's what makes you so special, baby.

Stacy: Anyway, I am so psyched to be playing Sun Splash tomorrow. We go on sometime between 11 and 6 so you probably wanna get there before nine to be safe. Oh, and it's gonna be muddy.

(Stacy pinches Barney's cheek, Barney smiles at her, smile fades as he lies back on couch, Barney imagines Little Ted dancing on Stacy's shoulder and Barney shakes his head)
 

END

Kikavu ?

Au total, 79 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

wolfgirl88 
11.01.2021 vers 10h

arcadybilo 
30.12.2020 vers 13h

caskett64 
15.09.2020 vers 14h

hazalhia7 
10.04.2020 vers 20h

noemie3 
15.03.2020 vers 14h

bibifanser 
11.03.2019 vers 15h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 4 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

HypnoCup
Ne manque pas...
Activité récente

Qui choisir ?
Hier à 15:25

Survivor
Hier à 15:25

Réplique du mois
Hier à 15:24

Photo du Mois
Hier à 15:24

Calendriers
02.02.2021

Alyson Hannigan
29.12.2020

Jason Segel
29.12.2020

Photos
28.12.2020

Actualités
Episodes virtuels - Challenge accepted

Episodes virtuels - Challenge accepted
Dans le cadre du Défi HypnoFanfics lancé en janvier dernier, deux fics ont été écrites dans le monde...

HypnoCup - Marshall et Lily

HypnoCup - Marshall et Lily
Non seulement, ils sont mis à l'honneur sur le quartier, mais ils sont aussi parmis les couples en...

Février, mois de l'amour...

Février, mois de l'amour...
En février, on pense Saint-Valentin, amour... Voilà pourquoi le calendrier met Marshall et Lily à...

Janvier - joyeuse année!!!

Janvier - joyeuse année!!!
Janvier... Enfin 2021, espérons que cette année annonce la fin de la pandémie. Je vous souhaite tout...

Joyeux Noël!

Joyeux Noël!
A tous ceux qui passent sur le quartier, un très joyeux noël!  Profitez de cette belle journée avec...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Qui aurait du être la femme de Ted?

Total : 3 votes
Tous les sondages

HypnoRooms

sabby, Avant-hier à 19:44

Hello à tous !! Avec quelques jours d'avance le calendrier et le sondage font leur grand retour sur Friday Night Lights On vous attend !

mnoandco, Hier à 15:13

Les résultats du concours 'voyage dans le temps' A Discovery of Witches sont disponibles. Venez les découvrir, mieux, les commenter!

sanct08, Hier à 16:06

Hello, dernier jour demain pour envoyer votre participation pour le concours de synopsis Doctor Who/ X-Files On attend vos créations !

sanct08, Hier à 16:26

Et encore une semaine pour voter au sondage et survivor Spécial Saint-Valentin ! Sans oublier notre pendu et notre photo du mois

lolhawaii, Hier à 19:14

Un nouveau sondage est disponible sur le quartier Hawaii 5-0 !! Avez-vous aimer ce début de saison 10 sur M6?

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site