390 fans | Vote

#107 : L'Elue

Lorsque la responsable d'une agence matrimoniale, ayant 100 % de réussite dans les rencontres qu'elle a organisées, refuse de prendre en charge Ted qui selon elle est compatible avec aucune des femmes qu'elle représente, celui-ci est déterminé à trouver la femme qui lui correspond par tous les moyens. Après avoir trouvé l'une d'entre elles grâce à la base de données de l'agence, Ted lui rend visite pour se prouver que les prédictions étaient fausses.

Popularité


4.75 - 8 votes

Titre VO
Matchmaker

Titre VF
L'Elue

Première diffusion
07.11.2005

Première diffusion en France
25.03.2007

Diffusions

Logo de la chaîne Canal+

France (inédit)
Dimanche 25.03.2007 à 16:30

Logo de la chaîne CBS

Etats-Unis (inédit)
Lundi 07.11.2005 à 00:00

Plus de détails

Scénario: Chris Marcil & Sam Johnson 
Réalisation: Pamela Fryman 
Guests: David Henrie (Son), Joe Nieves (Carl), Lyndsy Fonseca (Daughter), Beth Lacke (Dr. Sarah O'Brien), Nick Jaine (Sudeep), Camryn Manheim (Ellen Pierce) 

 

Allusions

- Say Anything, un film de John Cusak sorti en 1988.

  • Ellen, la femme de l’agence matrimoniale, trouve que Ted ressemble à John Cusak: "One transvestite said he/she'd have sex with you for half price because you looked like John Cusack and Say Anything... is his/her favorite movie." 

2030, Ted déclare à ses enfants que l'amour n'est pas une science et ne peux pas toujours être expliqué.

Retour en 2005, Ted, Barney et Robin sont au bar quand Lily et Marshall arrivent tout affolés. Dans l'appartement, ils ont vu une espèce de bête effrayantes jamais vue auparavant. Marshall pense que c'était une souris, tandis que Lily soutient que c'était un cafard géant. A la télévision, le nouveau reportage de Robin est diffusé : il s'agit d'une femme qui dirige une agence matrimoniale. Barney veut y emmener Ted qui refuse. Lily et Marshall continuent de discuter de la bête qu'ils ont vue.

Dans l'appartement, Ted lit un magazine lorsqu'il entend la petite bête trottiner sur le parquet. Barney arrive alors en trombes en criant que son bateau est en train de couler. En réalité, c'est une ruse pour amener Ted à l'agence matrimoniale. La directrice arrive, et commence à regarder les fiches qu'ils ont remplis. Barney prétend qu'il en a assez de la vie de célibataire et qu'il veut s'engager dans une relation sérieuse. Mais la directrice réalise immédiatement que ce n'est qu'un tissu de mensonges et lui ordonne de sortir. Alors que Ted s'apprête à le suivre, elle l'arrête et lui dit qu'il est différent. Elle lui promet de trouver son âme soeur en trois jours. Réticent au départ, il finit par accepter lorsque la femme lui dit qu'il n'y a en réalité que 8 femmes à New York qui peuvent lui convenir.

Au bar, Lily et Marshall rejoignent Robin et Barney, toujours aussi bouleversés par leur souris/cafard.
Flashback : Lily et Marshall sont assis sur le canapé dans l'appartement, en train de regarder la télévision, lorsque la petite bête fait son apparition. Ils tentent de l'assommer, mais elle continue d'avancer. Fin du flashback.
Les quatre amis tentent de déterminer ce que c'est et Lily annonce que c'est une cafaris (mix entre cafard et souris).
C'est alors que Ted arrive, et leur dit que ça fait 5 jours qu'il a rencontré la directrice de l'agence matrimoniale alors qu'elle devait l'appeler deux jours auparavant.

A l'agence matrimoniale, vingt minutes plus tard, Ted vient voir ce qui se passe. La femme déclare alors qu'il n'y a aucune jeune femme pour lui à New York. Elle ne comprend pas comment ça se fait, et dit qu'elle ne peut pas lui présenter quelqu'un avec qui il n'a pas une compatibilité d'au moins 7.0/10. Il se trouve toutefois qu'il y a une jeune femme avec qui il a une compatibilité de 9.6, mais elle doit se marier dans quelques jours avec un homme qui a une compatibilité de 8.5 seulement avec elle. Elle s'appelle Sarah O'Brian. Ted se procure alors la fiche de cette jeune femme dans le dos de la directrice.

Au bar, Lily et Marshall continuent d'expliquer ce qu'ils ont vu dans leur appartement aux autres clients, mais Robin se moque d'eux. Parallèlement, Ted montre à Barney la fiche de Sarah O'Brian et lui annonce qu'il veut absolument la rencontrer.

Ted se rend alors au cabinet de dermatologie de Sarah et prétend avoir un grain de beauté qui le dérange dans le dos. Mine de rien, il commence à glisser dans la conversation tous les points communs qu'ils ont. Ted l'invite alors à dîner avec lui le samedi suivant, mais elle doit se marier ce jour-là. Il la félicite et lui dit que si jamais elle décide de ne pas se marier, elle peut l'appeler.

A l'appartement, Lily et Marshall construisent un piège pour capturer la cafaris sous les yeux amusés de Robin. Ted arrive avec Barney, et leur annonce que Sarah est fiancée. Marshall dit à Ted que Sarah a laissé un message sur le répondeur : elle veut le voir. Ted décide d'y aller malgré les objections de Lily. Robin et Barney partent aussitôt après. C'est alors que le piège se referme, et Marshall va apporter la cafaris à un scientifique pour qu'il l'examine.

Ted entre dans le cabinet de Sarah, qui lui annonce qu'il a une petite infection de son grain de beauté et qu'il faut le retirer. Ted avoue ensuite que s'il est venu la voir, c'est parce qu'il avait une compatibilité de 9.6 avec elle. Elle lui fait alors remarquer que l'amour n'est pas une science et qu'il trouvera une jeune femme pour lui.

Marshall veut montrer la cafaris au scientifique, mais la boîte est vide... ce qui signifie qu'elle est encore à l'appartement.

Lily et Robin voient justement la petite bête, dans l'appartement et ne savent pas comment faire. Marshall arrive et la jette par la fenêtre. La bête s'envole, avant de venir s'écraser contre la fenêtre qu'ils referment en hâte.

Dans son agence matrimoniale, la directrice est déprimée car elle n'a trouvé personne pour Ted. Il lui parle alors gentiment en soulignant qu'elle va finir par trouver quelqu'un pour lui car l'amour ne se calcule pas. Elle accepte de continuer à chercher... gratuitement.

En 2030…

Ted : Les enfants, avant de rencontrer votre mère, quand je cherchais encore, j’ai appris quelque chose de précieux. Que l’amour n’est pas une science.

Fille de Ted : Wow, c’était une super histoire, papa.

Fils de Ted : On va regarder la télé.

Ils partent…

Ted : Vous voyez, parfois il faut savoir accepter le fait que certaines choses ne peuvent pas être expliquées. (…Puis reviennent). Et c’est assez effrayant.

 

En 2005… Marshall et Lily arrive au McLaren’s où Ted, Barney et Robin y sont déjà installés.

Marshall : Oh mon Dieu.

Lily : Je sais, je tremble encore.

Barney :  Mais que… ? Juste pour dire, j’ai un rhume.

Robin : Vous allez bien ?

Marshall : Une autre tournée, et doublez la quantité pour moi et Lily !

Ted : Que s’est-il passé ?

Marshall : On a vu quelque chose dans notre appartement.

Lily : Quelque chose d’horrible.

 
Flashback 


Lily et Marshall entrent dans l’appartement en s’embrassant.

Marshall : Je sais pas ce que c’est, mais les margaritas me rendent sexy.

Lily : Oh, très sexy. (Lily allume la lampe de chevet). Et pas qu’un peu, Marshall. Oh mon Dieu.

Ils crient et sortent en courant.  

 
Fin flashback  



Ted
 : C’était quoi ?

Marshall : Seulement la souris la plus enragée et la plus menaçante qui puisse exister.

Lily : Souris ? Chéri, ce n’était pas une souris. C’était un énorme cafard.

Marshall : Bébé, c’était une souris. Ca avait des moustaches.

Lily : Mais ces trucs qui sortaient de sa tête, c’était des antennes.

Barney : Marshall s’est enfui devant un cafard.

Marshall : C’était une souris.

Barney : Oh ouais, désolé. J’me suis trompé. T’es un homme.

Robin : Oh, c’est mon reportage qui passe. Ted, fais attention. Carl, monte le son. Je suis ici avec Ellen Pierce, la première marieuse de New York. Ellen, votre société, Love Solutions, revendique un taux de succès de 100%. Quel est votre secret ?

Ellen : La science. Tout dans la vie peut être ramené à des 1 et des 0, même l’amour. Tout ce que j’ai à faire, c’est entrer les variables, lancer l’algorithme, et instantanément, vous avez votre âme sœur, et ça marche ! Demandez à tous mes heureux couples, et ceux-ci sont juste les plus séduisants. J’ai d’autres photos dans la salle de bain.

Robin : Love Solutions, Ellen Pierce. Un signe d’espoir pour la ville de New York qui se morfond. Robin Scherbatsky…

Barney : Cette nana dans le fond était vraiment une cliente ?

Robin : Oui.

Barney : On s’inscrit.

Ted : Quoi ?

Barney : Ted, ces nanas sont désespérées et canons. C’est un cocktail parfait. Bien secouer, puis coucher avec.

Ted : Je ne vais pas voir une marieuse. C’est comme abandonner. C’est la version masculine de prendre un chat.

Marshall : Non, ce n’était pas un cafard. Ca avait des poils, et seuls les mammifères ont des poils.

Lily : C’était un cafard.

Marshall : Allez, Lily, le seul moyen pour que ça ait été un cafard, c’est s’il portait la peau d’une souris qu’il venait de tuer.

Lily : On mon Dieu.

Barney : Allez.

 
A l’appartement, Ted est assis sur le canapé et lit. Barney entre bruyamment, faisant sursauter Ted.

Barney : Ted ! Dépêche ! Il faut que tu m’aides ! Mon bateau coule !

Ted : Quoi ?

Barney : Mon bateau coule !

Ted : Tu as un bateau ?

Barney : Oui, j’ai acheté un bateau à une vente aux enchères l’année dernière. Je viens d’avoir un appel d’un type de la marina qui me dit qu’il penche à 45°. Si j’y vais pas tout de suite, il va chavirer. Allez viens !

Ils sortent en courant.

 

A Love solutions, Ted et Barney remplissent une feuille.

Ted : Ton bateau coule. C’était bien trouvé.
Barney : Allez, Ted. C’est une incroyable opportunité. On va rencontrer nos âmes sœurs, les épingler et ne jamais les rappeler.

Ellen Pierce entre dans son bureau.

Ellen : Vous avez terminé, Messieurs ? Félicitations. Vous venez de faire votre tout premier pas.
Barney : Mon Dieu, merci, Ellen. J’espère que ça va marcher. J’en ai terminé de la vie de célibataire, les jeux, le sexe dénué de sens.
Ellen : Vous méritez plus.
Barney : C’est tellement vrai, Ellen. Je crois vraiment que je suis prêt à arrêter d’être moi, et à commencer à être un « nous ». (Barney s’asseoit). Eh, y a-t-il un moyen de faire savoir que j’aime les câlins ?

Ted s’asseoit à son tour.

Ellen : Ah, bien sûr que vous pouvez. C’est si… oh.
Barney : C’est assez difficile de parler avec Ted ici, mais… je veux juste quelqu’un qui n’ait pas peur de me tenir la nuit… quand viennent les larmes. Ellen, pouvez-vous m’aider à la trouver ?
Ellen : Sortez.
Barney : Quoi ?
Ellen : Je reçois 15 types comme vous par semaine. Des salauds qui veulent seulement rencontrer des femmes vulnérables, les épingler et ne jamais les appeler.
Barney : Oh mon Dieu, des gens font ça ?
Ellen : Vous voulez qu’on y aille en douceur ou à la dure ?
Barney : C’est quoi la manière dure ? La sécurité me bourre de coups et me jette dehors ?
Ellen : Non, ça c’est la manière douce. La dure, c’est que je vous flanque une raclée moi-même.

Elle se lève des son fauteuil.

Barney : Okay, Ted, allons-y.
Ellen : Pas vous. Vous restez.

Barney sort du bureau et Ted reste.

Ellen : Vous êtes mignon. Vous êtes architecte. Belle carrière, et vous n’avez pas utilisé de nom d’emprunt sur votre dossier, comme votre ami, Jack Package.
Barney, derrière la porte : Ca se prononce pa-codge.
Ellen : Sortez d’ici ! Avec vous, je peux travailler. Donnez-moi 3 jours, et je vous trouverai la femme que vous épouserez.
Ted : Uh, non merci. Je n’ai pas besoin d’algorithme pour rencontrer des femmes. C’est New York City, vous savez des tas de poissons dans l’océan.
Ellen : Des tas de poissons dans l’océan. Oui, il y a 9 millions de personnes à New York. 4,5 millions de femmes. Bien sûr, vous voulez rencontrer quelqu’un d’à peu près votre âge. Disons, plus ou moins 5 ans. Donc si on tient compte des derniers recensements, cela nous laisse avec 482 000 femmes. Mais attendez… 48% de ces femmes sont déjà engagées, et il faut éliminer la moitié pour l’intelligence, le sens de l’humour et la compatibilité, et il faut enlever les ex-copines et la famille, et, oh, on peut oublier les lesbiennes. Et ça nous laisse avec 8 femmes.
Ted : Ca ne peut pas être exact. Huit ? Vraiment ? Huit ?
Ellen : Il y a 8 poissons dans ce grand océan bleu, Ted. Et si vous vous sentez capable d’en remonter un dans votre bateau sans moi, la porte se trouve ici.
Ted : Vous prenez les cartes de crédit ? 

Au McLaren’s, Marshall et Lily rejoignent Barney et Robin.

Lily : Okay, il est revenu. Et cette fois, on a bien regardé.
Barney : Eh, sérieusement, il faut que t’arrêtes de faire ça.
Marshall : C’est plus grand, maintenant. Il s’est nourri.
Lily : On était en train de regarder la télé.  

Flashback
 


Marshall et Lily sont assis sur le canapé à regarder la télé.

Marshall : Oh mon Dieu.
Lily : Okay, faisons-le.

Lily prend une bombe et Marshall un livre. Lily asperge la « bête » et Marshall jette le livre dessus.

Marshall : Chut, chut, chut. C’est bon. C’est terminé. Oh mon Dieu !

Ils sortent en courant de l’appartement, voyant que la « bête » marche.

 
Fin flashback  


Barney 
: Alors vous avez bien pu le voir ?
Lily : Ouais. Ca a 6 pattes, une carapace, comme un cafard.
Marshall : Mais ça a les caractéristiques d’une souris. Des touffes de poils gris et bruns, une queue.
Robin : Alors c’est quoi , un cafard ou une souris ?
Lily : C’est un cafard-souris.
Robin : Quoi ?
Lily : C’est une sorte de combinaison mutante des deux. C’est comme si un cafard et une souris… tu vois…
Barney : Avaient fait le cha-cha horizontal inter-espèces à 10 pattes ?
Robin : C’est impossible. Ca ne peut simplement pas arriver.
Lily : Oh, mais si.
Marshall : Et c’est arrivé.
Lily : Et il est énervé.

Marshall se lève alors que Ted arrive au bar.

Ted : Mec, tout va bien ? T’as laissé la porte d’entrée ouverte.
Marshall : On avait pas le temps.

Marshall s’éloigne.

Robin : Alors, Love Solutions ? T’as rencontré l’amour de ta vie ?
Ted : Elle a dit que ça prendrait 3 jours. Ca fait 5 jours. Je devrais m’inquiéter 
Lily : Oh, sois tranquille. Ne Tedifie pas là-dessus.
Ted : Tu viens d’utiliser mon prénom comme un verbe ?
Barney : Oh ouais. On fait ça derrière ton dos. « Tedifier », pour trop analyser. On a aussi « Tedipper ». « Tedipper » pour trop analyser quelque chose avec un résultat désastreux. Exemple de phrase : Bill a Tedippé quand il a essayé de…
Ted : Okay, j’ai compris. Ne t’inquiète pas. Je ne vais rien Tedipper. Ou Tedifier. Je devrais encore attendre quelques jours.  

20 minutes plus tard, Ted entre dans le bureau d’Ellen Pierce.

Ted : Bonjour, Ellen. Vous vous souvenez de moi ? Ted.
Ellen : Ted, bonjour. Je voulais vous appeler. L’ordinateur fait toujours les calculs. Occupé comme une abeille, ce petit ordinateur.
Ted : Vous avez dit que ça prendrait 3 jours.
Ellen : Vraiment ? Trois jours ? Vraiment ?
Ted : Ouais, et quand quelqu’un vous dit que vous allez rencontrer la femme parfaite dans 3 jours, vous notez ça dans votre agenda, alors…
Ellen : Comment puis-je vous dire ça ? Ca va vraiment être difficile. Ted… il n’y a absolument aucune femme pour vous. Pff, en fait, j’ai plutôt bien réussi à le dire. Ted : Il n’y a aucune femme pour moi ? Je croyais que vous aviez dit qu’il y en avait huit ?
Ellen : Je sais. Il est supposé y en avoir huit. Je ne sais pas où elles sont.
Ted : Mais… je suis un architecte. Et vous avez dit que j’étais mignon. Je suis un architecte mignon.
Ellen : Comment croyez-vous que je me sens ? J’ai un taux de réussite de 100%. C’est mon accroche publicitaire. Je pourrais peut-être vous trouver quelqu’un si vous étiez gay.
Ted : Je le suis pas.
Ellen : Peut-être un peu bi ?
Ted : Non ! Vous vous foutez de moi, n’est-ce pas ?
Ellen : Venez voir par vous même. Je ne peux pas vous mettre ensemble à moins que vous ayez une compatibilité de 7.0 ou plus. Et regardez, 5.4, 4.8, 5.6.  
Ted
 : Il y a un 9.6 juste là.
Ellen : Ne touchez pas l’ordinateur. Oui, Sarah O’Brien. Je l’ai casée il y a 6 mois. Elle aurait été absolument parfaite pour vous.
Ted : Et le type avec qui vous l’avez casée ? Il avait une compatibilité de 9.6 ?
Ellen
 : 8.5.
Ted : Alors il est nul.
Ellen : Non, 8.5 est un très bon quotient de correspondance.
Ted : Oh, bien sûr, c’est bon. C’est solide, mais un 9.6 ?
Ellen : 9.6 est hors course, mais Sarah est casée. Ted, écoutez, j’ai un déjeuner. Svp. Je vous promets qu’on vous trouvera quelqu’un. Ne perdez pas espoir. Il y a de nouvelles femmes qui arrivent à 18 ans tous les jours.

Ted sort suivis d’Ellen. Une fois Ellen partie, Ted rentre dans le bureau et va sur l’ordinateur pour prendre la fiche de Sarah.

 

Au McLaren’s, tout le monde écoute ce que dit Lily, pendant que Marshall dessine.

Lily : C’est une toute nouvelle espèce : le cafard-souris.
Marshall : Et c’est de la taille d’une patate.
Robin : Alors quoi, maintenant c’est un cafard-patate-souris ?
Marshall : Ne fais pas comme si c’était ridicule. C’est un cafard-souris.

Ted et Barney sont derrière à une table.

Ted : Mon Dieu, c’est incroyable. C’est comme si on était la même personne. Sarah O’Brien aime les brunch, elle veut avoir 2 enfants. Sa chanson fétiche est « Summer Breeze » de Seals and Crofts.
Barney : Wow, Ted, on dirait que t’es sa femme parfaite.
Marshall : Et comme l’hippocampe majestueux, c’est hermaphrodite.
Lily : Manifestement, toute cette chose est entourée de mystère.
Marshall : Pour tout ce qu’on sait sur le cafard-souris, il y a tant de chose qu’on ne sait pas.
Robin : Eh bien, on sait qu’il n’existe pas une chose comme le cafard-souris. Ce qu’on ne sait pas, c’est ce que vous avez fumé.
Marshall : Alors tu ne crois vraiment pas au cafard-souris ?
Robin : Eh bien, je crois que vous avez vu quelque chose de parfaitement normal, mais vous l’avez exagéré dans votre esprit. Comme le monstre du Loch Ness.
Marshall : Si par « le monstre du Loch Ness », tu veux dire qu’il existe et que c’est génial, alors ouais, c’est comme le monstre du Loch Ness. Son régime n’est pas différent du notre –graines-céréales- et il est très friand de fromage.

Robin rejoint Ted et Barney à la table.

Ted : Okay, ça devient bizarre. Les similitudes s’accumulent. Elle déteste les faux jetons. Je déteste aussi les faux jetons. Elle est dermatologue. J’ai une peau. Barney : Tu veux être son petit ami. Elle a déjà un petit ami, c’est étrange.
Ted : Bien. Mais ça ne ferait de mal à personne si j’allais la voir, pas vrai ?Pour voir à quoi ressemble mon 9.6 en personne. Comme une image de référence. Et si elle pense qu’elle peut faire 11,45% de mieux, qui suis-je pour lui refuser ça ?
Ted (de 2030) : C’est exact. J’ai fait le calcul.  


Dans une salle de consultation, le médecin entre.

Ted : Bonjour.
Femme : Bonjour. Je suis le Docteur O’Brien.
Ted : Je suis l’architecte Mosby. Désolé, je voulais aussi juste dire mon métier. Bonjour, moi c’est Ted.
Docteur : Bonjour. Alors que faisons-nous aujourd’hui ?
Ted : Eh bien, j’ai une sorte de grain de beauté sur mon dos. Ce n’est probablement rien, mais je suis un type prudent.
Docteur : Je suis exactement pareille.
Ted : Summer Breeze makes me feel fine. Blowing through the jasmine in my mind. Désolé pour ça. « Summer Breeze » est ma chanson fétiche. Je l’ai dans la tête depuis que je l’ai entendue ce week-end… au brunch.
Docteur : J’aime les brunch.
Ted : C’est que qu’y a de mieux. Tans que j’ai pas besoin de rester avec un groupe de faux jetons.
Docteur : J’aime votre façon de penser, Architecte Mosby.
Ted : Eh, ça peut paraître bizarre, mais ce sera encore bien plus bizarre quand j’aurai enlevé ma chemise. Alors je vais vous le demander maintenant. Voulez-vous dîner avec moi samedi soir ?
Docteur : C’est très gentil, mais en fait, je me marie samedi.
Ted : Vendredi soir ? Wow. Vous vous mariez. Félicitations.
Docteur : Merci.
Ted : Je suis vraiment désolé de vous avoir demandé de sortir avec moi, j’ai juste eu l’impression qu’il pourrait y avoir cette étrange connexion entre nous. A quel point suis-je dingue d’être venu ici ?
Docteur : Seulement un peu.
Ted : Eh bien… s’il y a une chance sur un million –et je ne compte pas là dessus- que vous finissiez par ne pas vous marier ce week-end, appelez-moi.
Docteur : Okay. Mais c’est improbable. Je suis super belle dans ma robe.
Ted : J’en suis sûr.  


A l’appartement, Lily et Marshall mettent un piège pour la « bête ».

Robin : Wow, c’est un piège très sophistiqué. Vous croyez que ce fuyard va se faire avoir ?
Lily : Okay, on a compris. T’es sceptique. Mais Marshall et moi, on est des croyants. On y croit.
Marshall : Ouais, regarde autour de toi. L’univers est mystérieux et impressionnant. Tu as le Triangle des Bermudes, les fantômes, Bigfoot.
Robin : Les fausses cartes, les maisons qui grincent, les montagnards en costume de gorille.
Marshall : Les extraterrestres. Oh allez, tu dois croire aux extraterrestres. A Stonehenge, à l’Aréa 51, il y a des extraterrestres partout.
Robin : Tu ne peux pas être sérieux. Marshall : Mon amie, tu viens d’énerver l’ours.

Ted et Barney entrent dans l’appartement.

Ted : Alors, ma 9.6 : magnifique, charmante, intelligente, fiancée.
Lily : Oh, Ted. Je suis tellement désolée.
Ted : Ouais, j’aurai essayé. Je lui ai quand même dit de m’appeler si elle change d’avis, mais je sais pas.
Lily : Whoa, whoa, whoa. On ne vas pas laisser passer ça. Levez la main si plutôt dans la journée, vous avez dragué une femme fiancée.

Ted lève la main et Barney aussi.

Barney : Allez, Lily. Ne déteste pas le joueur, déteste le jeu.
Marshall : « La nuit du 2 Juillet 1947, le ciel était dégagé sur Roswell, Nouveau Mexique… »
Robin : Oh, bon sang.
Marshall : Oh, hey, Ted, il y a un message pour toi sur le répondeur. Le Dr. O’Brien.
Ted : Quoi ?
Marshall : « Quand soudain une rangée de… »

Ted écoute le message.

Voix : Ted, bonjour, ici le Dr. O’Brien. A propos d’aujourd’hui, écoutez, je dois vraiment vous parler. Appelez-moi. Je serai au cabinet toute la journée.
Barney : Le médecin va te recevoir.
Ted : Qu’est-ce que je dois faire ? Je devrais y aller, n’est-ce pas ?
Lily : Ne t’en mêle pas. Un type compte épouser cette femme samedi.
Ted : Ouais, un type de 8.5. Ecoute, si j’allais épouser la mauvaise personne, et que la bonne personne se trouvait là et le savait, j’aimerais que cette personne vienne à mon cabinet dermatologique pour me le dire. Dans ce scénario, je ne m’en mêle pas, je suis une fin heureuse.
Barney : Une fin heureuse.
Ted : Ecoute, il faut que j’y aille. Je ne sais pas ce qu’il se passera quand j’y serai, mais je dois me donner cette chance.

Ted sort de l’appartement.

Barney : Bien, à plus tard. Bonne chasse.
Lily : Attendez, vous allez où ? Vous ne voulez pas rester et voir le cafard-souris ?
Barney : Ouais, on va aller faire des cercles dans les champs.

Barney et Robin sortent à leur tour, laissant Marshall et Lily seuls.

Marshall : Oh mon Dieu !
Lily : Bonté divine ! On l’a eu. On fait quoi avec ?
Marshall : Du calme. J’ai un plan. J’en ai parlé à mon ami Sadip. Il veut le montrer au département de biologie de Columbia. Mais il doit être vivant.
Lily : Attends, non, non ! Ils vont faire des expériences dessus. C’est vraiment dégueulasse. On ne devrait pas plutôt le battre à mort avec une batte ? 


Au cabinet du Dr. O’Brien…Ted entre.

Ted : Re-bonjour.
Docteur : Je suis contente que vous soyez venu. Je préférais vous annoncer ça en personne.
Ted : Allez-y, Sarah. Vous pouvez tout me dire.
Sarah : Vous avez un épithélioma basocellulaire.
Ted : Autre chose ?
Sarah : Votre grain de beauté. La biopsie est revenue. Ce n’est pas mortel, mais on devrait exciser le reste.
Ted : Attendez, alors vous allez toujours vous marier ?
Sarah : Bien sûr que je vais toujours me marier.
Ted : Mais on est un 9.6.
Sarah : Pardon ?
Ted : Okay. Je suis allé chez Love Solutions, et j’ai vu sur l’ordinateur d’Ellen Pierce que vous et moi, on est un 9.6. Votre fiancé est seulement un 8.5.
Sarah : Vous avez regardé mon dossier ?
Ted : Il le fallait. Vous êtes la seule avec qui je m’accorde. Vous n’êtes même pas un peu curieuse ? La femme qui vous a présentée à votre fiancé pense qu’on va mieux ensemble.
Sarah : Je me marie samedi.
Ted : Summer Breeze…
Sarah : Ted.
Ted : Ecoutez, vous ne trouvez pas que c’est un peu impulsif d’épouser un type que vous avez rencontré il y a juste quelques mois ?
Sarah : Vous ne trouvez pas que c’est un peu impulsif de faire des propositions à une femme fiancée que vous ne connaissez même pas ?
Ted : Vous voyez ? On est tous les deux impulsifs. On est parfait l’un pour l’autre.
Sarah : Ted, calmez-vous.
Ted : Me calmer ?! Je ne m’accorde qu’avec vous ! Il y avait un ordinateur, et huit poissons dans un océan rempli de lesbiennes et…
Sarah : Okay, Ted, Ted. Vous croyez honnêtement, profondément, qu’il n’y a personne d’autre pour vous juste parce qu’un ordinateur l’a dit ?
Ted : Je ne le croyais pas. Mais il y a eu des maths, et j’ai été perturbé.
Sarah : L’amour n’est pas une science. Vous ne pouvez pas calculer un sentiment. Quand vous tombez amoureux de quelqu’un, un 8.5 vaut un parfait 10.
Ted : Vous avez raison.  


Dans une salle de biologie, Marshall est avec son ami, Sadip.

Sadip : Si cette chose est ce que tu dis que c’est, ça pourrait être énorme pour ma carrière.
Marshall : Tiens bon, mec. Ca va t’exploser en pleine figure.

Il ouvre la boite ou est enfermer la « bête ».

Sadip : Espèce de salaud. J’ai vraiment été excité par ça.
Marshall : Quoi ?
Sadip : C’est vide.
Marshall : Attends, mais s’il n’est pas ici, ça veut dire… Lily.  


A l’appartement…

Lily : Robin !
Robin : Quoi ? Oh mon Dieu. Il est réel.
Lily : Non, vraiment ? Fais quelque chose. (Robin prend un verre et le jette sur la « bête »). Mais c’était quoi ça ? T’essaies de le saouler ?
Robin : C’est la seule chose qui m’est venu à l’esprit.

Marshall arrive avec des gants au mains.

Marshall : Lily ! Dieu merci. Lily, je t’aime. (Il s’avance et l’attrape dans ses mains). Robin, ouvre la fenêtre ! (Ils vont vers la fenêtre…) Ouvre la fenêtre ! Ah !

Robin ouvre la fenêtre et Marshall jette « le cafard-souris ».

Robin : Il sait voler.
Tous les 3 : Wow.
Marshall : Sois libre, bête mutante. Notre guerre privée va me manquer. J’ai pu admirer ta ténacité… Sainte mère de Dieu, il revient pas ici !
Il ferme la fenêtre et « la bête » se cogne dans la fenêtre.  


Dans le bureau d’Ellen Pierce, Ted entre alors qu’Ellen est assise dans son fauteuil, dans le noir.

Ted : Bonjour, Ellen. Je crois que je veux récupérer mon argent.
Ellen : Je suis une ratée. J’ai échoué. J’ai tout essayé, Ted. J’ai élargi les paramètres. J’ai modifié le programme. La nuit dernière, j’étais dans les rues pendant 5 heures à montrer des photos à des passants pris au hasard. Aucun preneur. Quoique, cette prostitué travestie a dit qu’il/elle vous le ferait pour moitié prix parce que vous ressemblez à John Cusack et que son film préféré est Un monde pour nous.
Ted : Allons, Ellen. Un pot de crème glacée, ce n’est pas un peu cliché ?
Ellen : C’est pour le bourbon.
Ted : Ce n’est pas sans espoir. Vous allez me trouver quelqu’un.
Ellen : Non. Vous allez mourir seul.
Ted : Je ne vais pas mourir seul. Regardez-moi. Je suis intelligent, je suis attirant. Vous devez juste y retourner et continuer à chercher.
Ellen : Non, vous n’allez jamais trouver quelqu’un. Et chaque année vous vieillissez, et ça devient de plus en plus difficile.
Ted : Vous êtes ridicule. Je serai sur ce mur un de ces jours.
Ellen : Non !
Ted : Si !
Ellen : Comment le savez-vous ?
Ted : Je ne le sais pas, mais j’y crois. Si un cafard et une souris peuvent trouver l’amour dans cette ville de dingue, alors moi aussi !
Ellen : Vous me perdez.
Ted : Le fait est que quelque chose de bien va m’arriver. Peut-être que votre ordinateur m’aidera, peut-être pas, mais ça arrivera.
Ellen : Alors je dois continuer à chercher ?
Ted : Bien sûr que oui. Et maintenant, vous allez le faire gratuitement.


The end

YEAR 2030

LIVING ROOM

(Daughter and Son sitting on couch)

Future Ted: Kids, before I met your mother, when I was still out there searching, I learned something valuable, that love is not a science.

Daughter: Wow, that was a great story, Dad.

Son: We're gonna go watch TV.

(Daughter and Son get up and leave)

Future Ted: You see, sometimes in life, you just have to accept that certain things can't be explained. And that's kinda scary.

(Daughter and Son return to sit on couch)

BAR

(year 2005; Ted, Barney and Robin sitting around table; Lily and Marshall run in)

Marshall: Oh my God.

Lily: I know, I'm still shaking.

(Lily grabs Barney's drink and drinks from it)

Barney: What the? Haha, joke's on you, I have a cold.

Robin: Are you guys OK? Marshall (yelling over to bartender): Another round and back it up for me and Lily.

Ted: What happened?

Marshall: We saw something, up in the apartment.

Lily: Something bad.

(flashback to Lily and Marshall entering apartment while kissing)

Marshall: I don't know what it is, but margaritas make me sexy.

Lily: Oh, mucho sexy. You quiero Marshall.

(Marshall and Lily hug and kiss, Lily looks over and sees something and looks scared)

Lily: Oh my God.

(Lily and Marshall scream and run out of the apartment)

(cut back to present scene in bar)

Ted: What was it?

Marshall: Only the craziest, meanest looking mouse you've ever seen.

Lily: Mouse? Sweetie, that wasn't a mouse. That was a huge cockroach.

Marshall: Baby, it was a mouse. It had a whiskers.

Lily: But those things coming out of his head, those were antennae

Barney: Marshall ran away from a cockroach.

Marshall: It, it was a mouse.

Barney: Oh, yeah, sorry, my bad. You're a man.

Robin: Ooh, my story's on. Ted, pay attention. Carl, turn it up.

(newscast on TV)

Robin: I'm here with Ellen Pierce, New York's premiere matchmaker. Ellen, your company, Love Solutions boasts a 100% success rate. What's your secret?

Ellen: Science. Everything in life can be broken down to ones and zeros, even love.

All I have to do is input the variables, run the algorithm, and presto manifesto, you have a soulmate, and it works. Just ask all of my happy couples. And these are just the attractive ones, I have more photos in the bathroom.

Robin: Love Solution's Ellen Pierce, a beacon of hope for New York city's lovelorn. Robin Scherbatsky...

BAR

Barney: Was that chick at the end really a client?

Robin: Yes.

Barney: We're signing up.

Ted: What?

Barney: Ted, these chicks are desperate and hot. That's a perfect cocktail. Shake well, then sleep with.

Ted: I'm not going to a matchmaker. That's like giving up. It's the man version of getting a cat.



Marshall: No, it wasn't a cockroach. It had fur and only mammals have fur.

Lily: It was a cockroach.

Marshall: Come on, Lily, the only way that that was a cockroach was if it was wearing the skin of a mouse it just killed.

Lily: Oh my God.

(Lily grabs Barney's drink as he's about to take a drink from it and drinks it herself)

Barney: Come on.

APARTMENT

(Ted sitting on couch reading magazine, Ted hears squeaking and tiny footstep noises, Barney barges into the apartment_

Barney: Ted, hurry, you gotta help me. My boat is sinking.

Ted: What?

Barney: My boat is sinking.

Ted: You have a boat?

Yes, I bought a boat last year at a police auction. I just got a call from a guy down at the marina that it's leaning starboard at a 45 degree angle. If I don't get there right now, it's gonna capsize. Now, come on!

(Ted and Barney run out of the apartment)

OFFICE

(Ted and Barney are filling out applications for Love Solutions)

Ted: Your boat is sinking. That was good.

Barney: Come on, Ted, this is an incredible opportunity. We'll meet our soulmates, nail 'em and never call them again. (chuckles)

(Ellen enters the office)

Ellen: All finished, gentlemen? Congratulations, you have just taken your very first step.

Barney: Gosh, thanks, Ellen. I sure hope this works. I'm so done with the single life, all the games, the meaningless sex.

Ellen: You deserve more.

Barney: That is so true, Ellen. I really think I'm ready to stop being a me and start being a we.

Hey, is there anyway I can let it be known that I love cuddling?

(Ellen, Ted and Barney sit around desk)

Ellen: Oh, of course you can. That is so...

Barney: It's kinda hard to talk about with Ted here, but I just want someone who's not afraid to hold me at night when the tears come. Ellen, can you help me find her?

Ellen: Get out.

Barney: What?

Ellen: I get 15 guys like you every week. Jerks who just want to meet vulnerable women, nail 'em and never call them again.

Barney: Oh my God, people do that.

Ellen: You wanna do this the easy way or the hard way?

Barney: What's the hard way? Security roughs me up and tosses me out?

Ellen: That's the easy way. The hard way is that I stomp the crap out of you myself.

(Barney looks like he doesn't believe her, Ellen stands up quickly, Barney stands up to run away)

Barney: OK, Ted, let's go.

(Ted gets up to leave)

Ellen: Not you, you stay.

(Ted and Ellen sit back down)

Ellen: You're cute. You're an architect. Good career and you didn't use an obvious alias on your application like your friend, Jack Package.

Barney (through office door): It's pronounced 'Pa-kojj.'

Ellen: Get outta here!

(Barney runs away)

Ellen: You I can work with. You give me three days and I will find the woman you will marry.

Ted: Ah, no thanks. I don't need an algorithm to meet women. It's New York City. You know, plenty of fish in the sea.

Ellen: Plenty of fish in the sea. Yes, there's 9 million people in New York, 4.5 million women. Of course you wanna meet someone roughly your own age, let's say, plus minus 5 years. So if we take into account the most recent census data, that leaves us with 482,000. But, uh, wait

48% of those are already in relationships and then you have to eliminate half for intelligence, sense of humor and compatibility and then you have to take out the ex-girlfriends and the relatives and oh, we can't forget those lesbians and then that leaves us with 8 women.

Ted: That can't be right. Eight? Really, eight?

Ellen: There are 8 fish in that big, blue ocean, Ted. And if you feel confident that you can reel one into your boat without me, there's the door.

Ted: Do you take credit cards?

 BAR

(Barney and Robin sitting at booth; Marshall and Lily walk in)

Lily: OK, it's back and this time we got a good look.

(Lily sits by Barney and takes his drink away from him and drinks it)

Barney: Hey, seriously, you have to stop doing that.

Marshall: It's bigger now. It's been feeding.

Lily: We were just upstairs watching TV.

(flashback to Lily and Marshall sitting in apartment on couch in front of TV)

Marshall: Ah gosh.

(Marshall and Lily see something on ground)

Lily: OK, let's do this.

(Lily grabs aerosol spray can, Marshall grabs large phone book, Lily sprays and Marshall throws phone book on it, Lily screams and Marshall holds her)

Marshall: Shh, shh, it's OK, it's over.

(phone book starts moving towards kitchen, Marshall and Lily run out of apartment)

(back to scene at bar)

Barney: So did you get a good look at it?

Lily: Yeah. It has six legs, a hard exoskeleton like a roach...

Marshall: But it has mouse-like characteristics. Grey-brown tufts of fur, a tail.

Robin: So which is it, a cockroach or a mouse?

Lily: It's a cockamouse.

Robin: What?

Lily: It's some sort of mutant combination of the two. It's as if a cockroach and a mouse...you know...

Barney: Hit the horizontal ten-legged interspecies cha-cha?

Robin: That's impossible. That simply can't happen.

Lily: Oh, but it can.

Marshall: And it has

Lily: And it's pissed.

(Lily and Marshall down shots)

(Ted walks into the bar)

Ted: Dude, is everything OK? You left the front door open.

Marshall: There was no time.

Robin: So Love Solutions, did you meet the love of your life?

Ted: She said it'd take three days. It's been five days. Should I be worried?

Lily: Oh, just play it cool. Don't Ted out about it.

Ted: Did you just use my name as a verb?

Barney: Oh, yeah, we do that behind your back. Ted-out: to overthink. Also see Ted-up. Ted-up: to overthink something with disastrous results. Sample sentence: Billy Tedded up when

Ted: OK, I get it. Don't worry, I'm not gonna ted anything up or out. I'll just give it a few more days.

LOVE SOLUTIONS OFFICE

(subtitled '20 minutes later,' Ted enters Ellen's office)

Ted: Hi, Ellen. Remember me? I'm Ted.

Ellen: Ted, hi. I meant to call you. The computer is still crunching the numbers. Busy as a bee, that little computer.

Ted: You said it was gonna be three days.

Ellen: Did I?

Ted: Hm.

Ellen: Three days? Really?

Ted: Yeah. When someone says you're gonna meet the perfect woman in three days, you gotta put that in your datebook, so...

Ellen: How do I say this? This is gonna be really hard. Ted, there are absolutely no women out there for you. Phew, actually I got through that OK.

(return from commercial break)

Ted: There are no women for me out there? I thought you said there were 8.

Ellen: I know. There are supposed to be. I don't know where they are.

Ted: But, I'm an architect. And you said I'm cute. I'm a cute architect.

Ellen: How do you think I feel? I have a 100% success rate. It's my hook. I could probably find somebody for you if you were gay.

Ted: Well, I'm not.

Ellen: A little bi maybe?

Ted: No. You're messing with me, right?

Ellen: Come see for yourself.

(Ellen brings Ted over to her computer)

Ellen: I cannot set you up unless you have a compatibility rating of 7.0 or higher, and look, 5.4, 4.8, 5.6...

Ted: There's a 9.6 right there.

(Ted points to something on computer monitor)

Ellen: Don't touch the computer. Yes, Sarah O'Brien. I fixed her up six months ago. She would have been absolutely perfect for you.

Ted: What about the guy you set her up with? Is he a 9.6 compatibility rating?

Ellen: 8.5.

Ted: So he sucks.

Ellen: No, 8.5 is an extremely good match-up quotient.

Ted: Oh, sure, it's good. It's solid. But a 9.6?

Ellen: Yes, 9.6 is off the charts, but Sarah is matched up. Ted, look, I have a lunch. Please. I promise we will find you somebody. Don't lose hope. There are new women turning 18 every day.

(Ted and Ellen leave office, Ted sneaks back into office and goes to computer and takes printouts, hides them in his jacket and runs back out of office)

BAR

(Lily and Marshall giving presentation at bar, Marshall is drawing something on a little chalkboard)

Lily: He's a whole new species. The cockamouse.

Marshall: And it's the size of a potato.

(Marshall shows everyone his drawing of the cockamous)

Robin: So, what, now it's a cockapotatomouse?

Marshall: Don't make it sound ridiculous. It's a cockamouse.

(Barney and Ted are sitting at booth with Ted looking at printouts he took from Love Solutions)

Ted: My God, this is incredible. We're like the same person. Sarah O'Brien loves brunch.

She wants to have two children. Her guilty pleasure song is Summer Breeze by Seals and Croft.

Barney: Wow, Ted, sounds like you're her perfect woman.

Marshall: And like the majestic seahorse it's hermaphroditic.

Lily: Obviously the whole thing is shrouded in mystery.

Marshall: For as much as we know about the cockamousse, there are still so much we don't know.

Robin: Well, we know that there's no such thing as a cockamouse. What we don't know is what you guys have been smoking.

Marshall: So you really don't believe in the cockamouse?

Robin: Well, I believe that you saw something perfectly normal but you've exaggerated it in your mind, you know, um, like the Loch Ness Monster.

Marshall: If by 'like the Loch Ness Monster,' you mean, totally exists and is awesome, then yeah, it's like the Loch Ness monster.

(Robin walks over to Ted and Barney)

Marshall: It's diet is not unlike our own, grains, cereals and it's awfully fond of cheese...

Ted: OK, this is getting weird, the similarities go on and on. She hates phonies. I totally hate phonies too. She's a dermatologist. I have skin.

Barney: You wanna be her boyfriend. She already has a boyfriend. It's uncanny.

Ted: All right, but it wouldn't hurt to check her out, right? See what my 9.6 looks like in person, as, you know, a frame of reference. And if she thinks she can do 11.45% better, who am I to deny her that?

Future Ted VO: That's right, I did the math.

DOCTOR'S OFFICE

(Ted waiting in examination room, doctor walks in)

Ted: Hi.

Sarah: Hi, I'm Dr. O'Brien.

Ted: I'm Architect Mosby. Sorry I just wanted to say my job too.

(Sarah laughs)

Ted: Hi, I'm Ted.

Sarah: So, what are we doing today?

Ted: I have a kind of mole on my back. It's probably nothing but I'm a cautious guy.

Sarah: I'm exactly the same.

Ted (singing): Summer breeze makes me feel fine, blowing through the jasmine in my mind.

Sarah (joining in singing): Blowing through the jasmine in my mind.

Ted: Sorry about that, Summer Breeze is my guilty pleasure song.

Ted: Oh, it's been stuck in my head ever since I heard it this weekend at brunch.

Sarah: I love brunch.

Ted: It's the best, as long as I don't have to spend it with a bunch of phonies.

Sarah: I like the way you think, Architect Mosby.

Ted: Hey, this may sound weird but it'll definitely sound more weird once my shirt's off so I'm gonna ask you now. Do you wanna have dinner with me Saturday night?

Sarah: Oh, that's very sweet, but I'm actually getting married on Saturday.

Ted: Friday night?

(return from commercial break)

Ted: Wow, you're getting married. Congratulations.

Sarah: Thank you.

Ted: I'm really sorry I asked you out. If just felt like there might be this weird connection between us. How crazy am I coming off here?

Sarah: Only a little.

Ted: Well, by some million to one shot, and I'm not rooting for this, you wind up not getting married this weekend, give me a call.

Sarah: OK, but it's not likely. I look damn good in my dress.

Ted: I'm sure you do.

APARTMENT

(Lily and Marshall working on contraption in living room area, Robin walks in from kitchen)

Robin: Wow, that's a pretty sophisticated trap. You think the road runner's gonna fall for it?

Lily: OK, we get it. You're skeptical. But Marshall and I, we're believers. We believe.

Marshall: Yeah, look around. The universe is mysterious and awesome. You got the Bermuda triangle, ghosts, Big Foot.

Robin: Bad maps. Creaky houses. Hillbilly in a gorilla suit.

Marshall: Aliens.

(Robin shakes her head)

Marshall: Oh, come one, you gotta give me aliens. Stonehenge. Area 51. There's alien crap all over the place.

Robin: You can't be serious.

Marshall: My friend, you just poked the bear.

(Marshall walks toward his bedroom, Ted and Barney walk in through front door)

Ted: So, my 9.6, beautiful, charming, intelligent, engaged.

Robin: Oh.

Lily: Oh, Ted, I'm so sorry.

Ted: Yeah, it was a long shot. I told her to call me anyway if she changes her mine, but I don't know...

Lily: Whoa whoa whoa, let's not skip over this. Raise your hand if earlier today you hit on an engaged woman.

(Ted and Barney both raise their hands)

Barney: Come on, Lily, don't hate the player, hate the game.

(Marshall walks in from his bedroom reading from a book)

Marshall: On the night of July 2nd, 1947, conditions were clear over Roswell, New Mexico.

Robin: Oh geez.

Marshall: Oh, hey, Ted, there's a message on the machine for you. Dr. O'Brien.

Ted: What?

Marshall: When suddenly, an array of

(Ted jumps over to machine and shushes Marshall to listen to message)

Sarah (on answering machine): Ted, hi, this is Dr. O'Brien. About today, listen, I really need to talk to you. Call me, I'll be at the office all day.

Barney: The doctor will see you now.

(return from commercial break)

Ted: What should I do? I should totally go down there, right?

Lily: Don't interfere. Some guy is expecting to marry this woman on Saturday.

Ted: Yeah, an 8.5 guy. Look, if I was marrying the wrong person and the right person was out there and knew it, I'd want that person to come down to my dermatology office and tell me so.

In that scenario, I'm not interfering, I'm a happy ending.

Barney: (chuckles) Happy ending.

Ted: Look, I have to go down there. I don't know what's gonna happen when I get there but I have to give it a shot.

(Ted leaves apartment)

Barney: All right, see you later. Happy hunting.

(Barney and Robin get up to leave)

Lily: Wait, where are you guys going? Don't you want to stay and see the cockamouse.

Barney: Yeah, we're gonna make some crop circles.

(pot falls down from contraption)

Marshall: Oh my God!

Lily: Holy crap. We got it! What do we do with it?

Marshall: Calm down, I have a plan. I told my friend, Sudeep, about it. He wants to show it to the Columbia biology department. But it has to be alive.

Lily: Wait, no no. They'll do lab experiments on it. That's so mean. Shouldn't we just beat it to death with a bat?

DOCTOR'S OFFICE

(Ted enters Dr. O'Brien's office)

Ted: Hello again.

Sarah: I'm glad you came down. I would prefer to say this to you in person.

Ted: Go ahead, Sarah, you can tell me anything.

Sarah: You have a basal cell carcinoma.

Ted: Anything else?

Sarah: Your mole. The biopsy came back. It's not life-threatening, but we should excise the rest of it.

Ted: Wait, then you're still getting married.

Sarah: Of course I'm still getting married.

Ted: But we're a 9.6.

Sarah: Excuse me.

Ted: OK, I, I went to Love Solutions and I saw on Ellen Pierce's computer that you and I are a 9.6. Your fiance's only an 8.5.

Sarah: You looked at my file.

Ted: I had to. You're my only match. Aren't you even a little curious? The woman who set you up with your fiancé thinks we're a better match.

Sarah: I am getting married on Saturday.

Ted (singing): Summer breeze...

Sarah: Ted.

Ted: Look, don't you think you're being a little impulsive marrying a guy you just met a few months ago?

Sarah: Don't you think it's a little impulsive for you to proposition an engaged woman you don't even know?

Ted: See, we're both impulsive. We're perfect for each other.

Sarah: Ted, just calm down.

Ted: Calm down! You're my only match! There was a computer and there were 8 fish in the sea full of lesbians.

Sarah: Ted, Ted, do you honestly believe deep down that there is no one else out there for you just because some computer says so.

Ted: Didn't used to. There was math, I got confused.

Sarah: Love isn't a science. You can't calculate a feeling. When you fall in love with someone, 8.5 equals a perfect 10.

Ted: You're right.

LAB

(Marshall bring Sudeep cockamouse in pot)

Sudeep: If this thing is what you say it is, it could be huge for my career.

Marshall: Brace yourself, dude. This is gonna blow your mind hold.

(Sudeep moves cover to peek into pot)

Sudeep: You bastard, I actually got excited about this.

Marshall: What?

Sudeep: It's empty.

(Sudeep removes cover of pot completely and Marshall looks in)

Marshall: Wait, but if it's not here, that means...Lily.

APARTMENT

(Robin sits on couch, Lily walks into living room area but backs away and hides)

Lily: Robin.

Robin: What?

(Robin walks over to Lily and sees what she sees)

Robin: Oh my God. It's real.

Lily: Oh, is it? Do something.

(Robin throws drink at it)

Lily: What the hell was that? You trying to get it drunk?

Robin: It was the only think I could think of.

(Marshall runs into apartment)

Marshall: Lily thank God.

(Lily points over to cockamouse)

Marshall: Lily, I love you.

(Marshall grabs cockamouse and run towards window)

Marshall: Robin, open the window!

(Lily, Marshall and Robin run over to window and Robin tries to open window, Marshall throws cockamouse out the window)

Robin: It can fly.

Lily, Marshall: Wow.

Marshall: Be free, mutant beast. I'll miss this private war of ours. I grew to admire your tenacious...Oh my God, it's headed this way.

(Marshall slams window shut and animal flies into it)

LOVE SOLUTIONS OFFICE

(Ellen sits alone in the dark, Ted enters office)

Ted: Hi Ellen. I think I want my money back.

Ellen: I'm a failure. I'm all washed up. I tried everything, Ted. I widened the search parameters. I tweaked the program. Last night, I stood out on the street for five hours showing your photo to random pedestrians, no takers. Although this transvestite hooker said he/she would do you for half price because you kinda look like John Cusack and his/her favorite movie was Say Anything.

Ted: Come on, Ellen, I mean, a pint of ice cream isn't that a bit cliché?

Ellen: It's for the bourbon.

Ted: This isn't hopeless. You're gonna find someone for me.

Ellen: No, I won't. You're gonna die alone.

Ted: I'm not gonna die alone. Look at me. I'm bright, I'm attractive. You just have to get back out there and keep looking.

Ellen: No, you're never gonna find anybody. And every year, you're just getting older and it's getting harder and harder.

Ted: You're being ridiculous. I'm gonna be up on that wall one of these days.

Ellen: No you won't.

Ted: Yes I will

Ellen: How do you know? Ted: I don't know, but I believe. Hell, if a cockroach and a mouse can find love in this crazy city, then, dammit, so can I.

Ellen: You're losing me.

Ted: Point is, something good is going to happen to me. Maybe your computer will help, maybe it won't, but it'll happen.

Ellen: So I should keep looking?

Ted: Of course you should. And now you're gonna do it for free.

 

END

Kikavu ?

Au total, 91 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Constgnan 
15.04.2021 vers 21h

arcadybilo 
07.11.2020 vers 13h

caskett64 
06.09.2020 vers 00h

hazalhia7 
02.04.2020 vers 13h

noemie3 
15.03.2020 vers 14h

bibifanser 
11.03.2019 vers 15h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

ellielove 
labelette 
soleine92 
Ne manque pas...

On recherche des administrateurs pour construire et gérer un nouveau quartier A Million Little Things !
Appel à candidatures | Plus d'infos

Activité récente
Actualités
ABC commande la comédie Maggie avec Chris Elliott !

ABC commande la comédie Maggie avec Chris Elliott !
ABC a commandé une nouvelle comédie intitulée Maggie dans laquelle on pourra retrouver Chris Elliott...

En mai, fais ce qu'il te plait ?

En mai, fais ce qu'il te plait ?
En mai, fais ce qu'il te plait... ou non !  Ted, Robin, Marshall, Lily et Barney font des...

Hulu commande officiellement un spin-off pour How I Met Your Mother, How I Met Your Father !

Hulu commande officiellement un spin-off pour How I Met Your Mother, How I Met Your Father !
Après de nombreuses tentatives, le spin-off de How I Met Your Mother voit officiellement le jour....

Votez pour Simon Tremblay dans le sondage sur Dawson's Creek

Votez pour Simon Tremblay dans le sondage sur Dawson's Creek
Le nouveau sondage sur le quartier de Dawson's creek met à l'honneur James Van der Beek, l'acteur...

Poisson d'avril ?

Poisson d'avril ?
Le temps file, nous voilà en avril avec les blagues du premier avril, les cloches de pâques, les...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Quelle est votre chanson préférée de Robin ?

Total : 4 votes
Tous les sondages

HypnoRooms

choup37, Avant-hier à 18:42

Nouveau sondage spécial déconfinement chez Merlin! Venez choisir avec qui vous voulez sortir, tout en humour

quimper, Avant-hier à 20:18

Un nouveau sondage sur le quartier Sherlock : dans quelle maison de Poudlard Sherlock ira-il ?

quimper, Avant-hier à 20:20

Même question pour Maura Isles sur Rizzoli & Isles. N'hésitez pas à passer sur les quartiers

chouchou70, Hier à 11:38

Bonjour à tous, un nouveau sondage est disponible sur le quartier Friday Night Lights. N'hésitez pas à venir faire un petit tour

pretty31, Aujourd'hui à 11:24

Dernier jour pour voter aux quarts de finale de l'animation The New Song sur Zoey's EP !

Viens chatter !